FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 8 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


D�cembre 2018


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
   

 Date du jour   Evènement




LES CATÉGORIES


Focus (5) Personnalités du mois (21) Tops & Flops (6) Résultats (45) Stages et Compétitions (22) Culture (31) Jeux (16) Fight Club (183) MMA Made in France (603) UFC (153) MMA Monde (898) Interviews (164) Vidéos (135) 


Interview d'anthony Réa.

24-06-2011 é 20:42:34    France Fight    Interviews    0 commentaire




Aujourd'hui, France Fight vous propose une interview d'Anthony Réa.
Habituellement discret, Anthony est aujourd'hui à la une de l'actualité et ce à cause d'un énième combat annulé, le quatrième en moins d'une saison. Il revient une ultime fois, pour nous, sur sa non-participation au HFC 4 où il devait tenir le haut de l'affiche face à Rodney Glunder.

Bonjour Anthony et merci d'être avec nous.

Bonjour à tous et merci de m'avoir invité.

Tu devais combattre au HFC 4, comment le contact s'est-il noué entre toi et cette organisation ?

Après une saison en demi teinte en amérique du nord, à cause de pas mal de combats annulés, je rentre chez moi à Toulouse. J'avais envie de combattre en Europe et j'ai vu que le HFC organisait une soirée le 18 Juin. J'ai pris les devants et je les ai contacté, de mon propre chef, pour leur proposer mes services. Cela fut une manière pour moi de contribuer au développement du MMA francais, comme je l'avais déjà fait pour FFC en 2008. Je trouve que ces projets, montés par des francais, sont audacieux et j'aime à les soutenir du mieux que je peux. En l'occurence, en combattant dans leurs évènements.

Avais-tu des demandes ou des conditions particulières afin de combattre au HFC ? Quelles étaient-elles ?

Pas vraiment. J'ai fait des concessions sur les conditions de combat. La seule condition était que je rencontre un étranger.

Pourquoi pas contre un français ?

C'est pas que je suis contre l'idée d'un combat franco-français, mais simplement que je n'y vois que peu d'intérêt. Pour ne pas dire aucun, à l'heure actuelle. Il n'y a pas de circuit MMA en France; si on regarde le pancrase aujourd'hui, il y a des opportunités, même des plans de carrière qui peuvent se mettre en place. Départager nos français devient alors inévitable et ce n'est pas le cas avec le MMA. C'est un avis personnel, mais effectivement, j'ai toujours préféré rencontrer un étranger.

Qui était en charge de te trouver un adversaire ?

Jean Michel est le matchmaker, donc c'est lui qui était en charge de ça. J'ai apporté mon aide avec divers contacts, afin d'élargir les pistes pour trouver un adversaire. Au départ, il était question d'un brésilien qui réside en France.Ce dernier a été trouvé par un de mes contacts en fait, ainsi que d'autres noms. J'ai transmis les infos sur les fighters au HFC et ils ont portés leur choix sur le brésilien. Mais dans ce même temps, Rodney Glunder donna son accord pour combattre.

Vous avez donc trouvé Rodney Glunder, mais personne n'a travaillé sur un éventuel remplaçant en cas de pépin ?

Rodney Glunder est un professionnel, il a écumé tous les rings de k-1 et de MMA. J'étais enchanté à l'idée de le rencontrer ! Sportivement, c'était très intéressant pour moi de le rencontrer, de le combattre. Maintenant, il faut se rappeler que Glunder a été trouvé à peine 3 semaines avant l'évènement et passer la barre des 5 semaines, cela devient compliqué pour trouver un combattant. Et il me semble que tout le monde était content de la participation de Rodney. Je pense que le HFC avait un main event de qualité et sportivement, j'avais un vrai challenge ! Les choses étaient claires à ce moment là et personne n'était en charge de palier à un éventuel remplacement.

La suite, on la connait, Glunder déclare forfait pour une blessure et vous relancez la machine pour trouver un remplaçant. Dans ton communiqué sur Ikusa, tu parles d'un hollandais et d'un portugais en tant que pistes sérieuses. Peux-tu nous les citer ?

Oui, alors le samedi 11, soit une semaine avant le gala, Glunder se blesse. Le lundi qui suit et dans l'urgence, on relance les contacts pour trouver un adversaire. Maintenant, je me trompe peut-être, mais j'ai eu l'impression que le HFC manquait de contacts et qu'il était compliqué pour eux de rebondir face à cet imprévu. J'ai donc remué ciel et terre, appelé du monde un peu partout en Europe pour trouver un remplacant, chose pas facile à 6 jours du combat. Mais on trouve effectivement un portugais et un hollandais.

Tu peux les citer ?

Désolé mais non, je ne les citerais pas, uniquement pour qu'ils ne soient pas mêlés de près ou de loin à cette histoire. Une forme de respect pour eux. (Note FranceFight: Le portugais en question est Raphael Silva. Voici sa fiche Sherdog : http://www.sherdog.com/fighter/Rafael-Silva-10865 . Il est plus délicat de trouver le Hollandais.)

Le HFC est-il entré en contact avec eux ?

Pas que je sache.

Pourquoi ? Les pistes n'étaient pas sérieuses ?

Si au contraire, le portugais est un combattant qui a 45 combats en MMA, plus de 30 victoires et c'est quelqu'un qui aime les défis, qui va au charbon. Quant au Hollandais, c'est un combattant expérimenté en k-1, qui souhaitait faire ces débuts en MMA. Et pour lui, faire un premier combat de MMA face à moi était une belle opportunité. En cas de victoire, il accrochait un bon nom à son palmarès et en cas de défaite, il n'avait pas à rougir. Il était motivé. Moi je n'ai rien à perdre et j'étais prêt à le rencontrer aussi. Surtout qu'avec son background en Pied-poing, cela aurait été un bon combat.

Tu devais combattre pour le titre des -93 Kg, mais le portuguais proposé serait un poids moyen (-84kg). Le HFC estimait qu'il n'était pas professionnel de t'opposer à lui pour le titre. Qu'en penses-tu ?

La piste du portugais était selon moi la plus sérieuse, je dirais presque inespérée. Pour l'anecdote, il venait de faire un combat en Catchweight face à Liaudin au 10th Legion. Effectivement, il est plus habitué à la catégorie des 84 Kg, mais comme il n'était pas en prépa pour un combat de cette caté, il n'était donc pas au régime. Et comme beaucoup de combattants de cette catégorie, il tourne plus autour des 90/92 kg au moment où on le contacte. Mais pour ne pas décrédibiliser le titre, nous aurions pu tout simplement faire le combat sans la ceinture des -93kg en jeu. J'avais aussi soumis l'idée d'un catchweight à 90/91 kg, si cela était nécessaire pour trouver un adversaire. Ca aurait pu aussi s'appliquer avec le portugais, donc faire le combat sans titre en jeu. J'aurais eu un fight et le HFC aurait eu son main event...

Et pourquoi pas rejouer cette ceinture face à Glunder au HFC 5 ou dès qu'il serait rétabli? Mais pour le coup, ce fut un silence radio...

Au final, selon toi, pourquoi ton combat a-t-il été annulé ?

Tu sais, ce genre d'affaire, je les connais plutôt bien (malheureusement). Au cage rage 13, cela m'est arrivé, car je devais combattre contre Jason Delucia qui s'est blessé quelques jours avant l'event. Après, c'est au bon vouloir du promotteur. Il y en a qui sont moins regardant et par exemple, ce jour là, les organisateurs du Cage Rage m'ont appelé en m'expliquant que je ne combatterais pas Delucia, mais qu'ils souhaitaient me garder sur la carte, vu que je m'étais préparé etc... Ils ne changeaient pas mes conditions et feraient le nécessaire pour palier à l'absence de mon adversaire initial. L'adversaire trouvé ce jour là, n'était pas de la qualité de Jason et ils m'ont laissé le choix d'accepter ou non ce combat. Chose à laquelle j'ai répondu positivement. Ce n'est pourtant jamais agréable d'affronter un gars qui a 0-0, car pour le coup, c'est encore moi qui ai tout à perdre, mais j'aime encore moins foutre en l'air 5 à 6 semaines de prépa, alors j'y vais.(Note Francefight: Au Cage Rage 13, Anthony Réa a affronté Remus Ciobnu qui n'a plus combattu en MMA Pro depuis.)

Pour des raisons purement logistiques, nous avons convenu moi et Jean Michel de trouver un adversaire avant le 15 Juin. Et ce jour même, nous avons eu la confirmation que le hollandais, ainsi que le portugais étaient OK pour combattre. Je donne les contacts et plus de nouvelles de la journée... Le soir, Aziz Raguig me contacte pour m'annoncer simplement que mon combat était annulé, qu'il avait déjà annoncé cela à la presse locale, la veille. Et c'est là que je tique un peu en lui répondant que ce n'est pas ce que j'avais convenu avec Jean Michel Foissard. Je lui réexplique les sacrifices que j'ai fait pour combattre chez eux (refus d'autres propositions, la prépa, etc...), je lui rappelle aussi le travail fourni pour trouver un adversaire, puis un remplaçant. Mais rien y fait, le combat est annulé. Le HFC fait la déclaration sur FranceFight et sur Fightsport de la manière que vous connaissez. Je n'ai pas pour habitude de poster sur les forums, mais là, il était important pour moi de ne pas laisser dire les choses comme elles l'ont été. J'ai donc fait un "communiqué" sur Ikusa (Note Francefight : retrouvez le communiqué en fin d'artcile). Mon but n'était pas de rentrer en guerre ouverte avec le HFC, c'est simplement que tout n'était pas clair et les raisons que l'on m'a donné pour l'annulation de ce combat étaient floues. Je souhaitais réagir, car il est important que tout le monde comprenne bien ce qu'il s'est passé.

Maintenant, je peux affirmer que c'est essentiellement l'aspect financier qui a été un frein, une barrière pour que je puisse combattre. Jean Michel Foissard l'explique d'ailleurs dans une interview de la voix des guerriers (note FranceFight : Retrouvez l'entretien de JM Foissard en fin d'article). Le HFC n'a pu se faire rembourser les frais de déplacements de Rodney Glunder et ne pouvait pas rallonger pour faire venir un remplaçant de Hollande ou même du Portugal... Au final, ce n'est pas un choix sportif qui a fait trancher les organisateurs du HFC, comme leur communiqué pourrait le laisser penser, mais bien l'aspect financier.

Tout ça, je peux le concevoir, je le comprends. Maintenant, les choses que j'aurais aimé, c'est que premièrement on ne me mette pas devant le fait accompli et que deuxièmement, on me le dise ! Pas qu'on me dise "Bon j'ai annoncé ça à la presse etc..." ! Je reste un des premiers concernés dans cette histoire, non ? Ce qui m'a dérangé le plus dans tout ça, c'est que pendant 5 jours, j'ai bousculé tous mes contacts, pour qu'au final, je leurs annonce que c'était inutile.

Comme Jean Michel Foissard l'a déclaré dans son entrevue à la Voix des guerriers, le HFC n'avait peut être pas les épaules, ni les ressources pour acceuillir un tel combat.

Cela fait 4 fois, en peu de temps, que tu vois ton fight tomber à l'eau, peux-tu nous décrire ton ressenti face à ces évènements ? Quelles en sont les conséquences ?

Ca fait beaucoup ! Je crois que je vais prendre un rendez vous avec un marabou ou un exorciste pour palier à ça ! (rires) Plus sérieusement, c'est chaque fois un coup de massue sur la tête. Des prépas inutiles, des régimes fatiguants et inutiles, sans parler du côté financier qui rentre évidemment en jeu. C'est à chaque fois lourds, dur à accepter, mais c'est comme ça, tu n'as pas le choix. Maintenant, il faut bien savoir que tout ça n'est pas typiquement francais ! En Australie, j'ai rencontré ces soucis,comme au canada ou encore aux Etats Unis, qui est pourtant un pays ou le MMA est un sport parmi tant d'autres aujourd'hui. Tout ça dépend du promotteur, de l'organisateur et du respect qu'il a pour les combattants ou pour l'argent. Rappel toi du "Nemesis MMA - Global Invasion", à notre époque c'est terrible ce genre d'arnaque! Mais ça existe. Et nous, combattants, il faut qu'on soit de plus en plus vigilants et choisir au mieux possible nos combats et nos orgas. C'est pas toujours facile...

As-tu des pistes pour combattre aujourd'hui ?

Sans trop pouvoir en parler, car il n'y a rien de concret encore, j'ai une piste pour combattre en juillet, sinon se sera pour la rentrée de septembre. Je te ferais signe si il y a du concret.

Un dernier mot avant de se quitter ?

La seule chose, je voudrais bien que les gens comprennent que je ne cherche pas à faire la guerre avec le HFC, ce qui est fait est fait. Ca fait partie du passé désormais. J'ai simplement voulu avoir un droit de réponse sur les déclarations. J'espère aussi que tout ça pourra servir à des combattants, comme à des organisateurs d'évènements, pour éviter que ce genre d'histoires se répètent. Voilà tout, humainement, je n'ai rien contre Aziz Raguig ou Jean Michel foissard. Qu'ils continuent leurs routes et moi, je ferais comme toujours, en continuant la mienne.

Merci à toi d'avoir accepté de revenir sur cette histoire une dernière fois. FranceFight te souhaite un retour rapide et victorieux à la compétition. Tu passes nous voir quand tu veux sur FranceFight!

Merci à toi, continuez votre travail, je vous suis régulièrement. A bientôt !

Liens :

Le lien Ikusa avec le communiqué d'Anthony Réa: http://www.ikusa.fr/forums/topic/14795-hfc-4-annulation-et-mise-au-point/

L'entretien de Jean Michel Foissard sur la voix des guerriers: http://lavoixdesguerriers.com/2011/06/20/la-voix-des-guerriers-de-retour-du-hfc-4-avec-jean-michel-foissard/


Noter cet article (0)
Lire la suite

Glunder OUT du HFC 4 !

15-06-2011 é 19:10:17    France Fight    MMA Made in France    0 commentaire


La nouvelle est tombé à l'instant sur FranceFight , les organisateurs du HFC viennent de nous annoncé le retrait du Main event de sa carte du HFC 4.


Noter cet article (0)
Lire la suite

Les poids lourds du MMA français

13-06-2011 é 11:48:50    France Fight    MMA Made in France    0 commentaire


Il y a de cela plusieurs semaines, j’ai décidé de créer une page, via Facebook, consacrée aux poids lourds dans le MMA français.


Noter cet article (0)
Lire la suite

Gagnez vos places pour le HFC 4.

11-06-2011 é 22:27:31    France Fight    Jeux    0 commentaire


Demain , le HFC et France Fight mettent en jeu 1 place pour deux personnes pour participer au HFC 4 'France vs Allemagne'.


Noter cet article (0)
Lire la suite

Interview de Gaetan Hurtel

07-06-2011 é 20:52:39    France Fight    Interviews    0 commentaire




Aujourd'hui , France Fight vous propose une entrevue avec la dernière sensation de la team Haute Tension, Gaetan Hurtel. L'occasion peut être pour certains de découvrir un jeune combattant , simple et généreux lorsqu'il s'agit de MMA !

1/Comment vas tu , à moins de quinzes jours de ton combat ?

Physiquement je me sent très bien, j'ai la chance d'être épargné par les blessures, je suis donc prêt mentalement à retourner au combat.

2/Tu enchaines un combat MMA, à peine quelques jours après ta performance face a Yannick Moy au 100% fight V. Comment gères-tu ce rythme ?

Je me suis accordé une semaine d'entrainement, plus cool que d'habitude après l'évènement, en favorisant les footing et du sparing très souple. De la sorte, j'ai pu rester actif tout en rechargant les batteries. En revanche, je vais remettre une grosse charge de travaille sur cette 2ème semaine, avant de lever le pied à nouveau.

3/Tu vas combattre au HFC 4, en règles MMA. Est-ce ton premier combat en MMA Pro ?

En effet, ce sera mon 1er combat dans les règles du MMA et en 3x5 min. Il y a un début à tout et je doit avouer que je l'attendais avec impatience.
4/Tu vas combattre Tom Standaert. Connais-tu ton adversaire ?

Je ne me suis pas encore pencher sur son profil, je sais juste de lui qu'il vient de la team bachy. Mais en général, je commence à regarder les vidéos de mon adversaire la veille de mon combat, pour éviter de me faire le match 300 fois dans ma tête.

5/As-tu une stratégie, un game plan pour ce combat ?

Puisque que je ne connais pas son profil, ça revient à dire que je n'ai pas encore de game plan. Je vais tenter d'imposer mon style et si je perçoit des faiblesses avant ou pendant le combat, et bien j'insisterais dessus.

6/Tu es encore jeune, quels sont tes projets, tes ambitions avec le sport ?

Pour le moment, je souhaite juste enchainer les combats de facon assez régulière afin de me rapprocher au maximum de mon véritable niveaux. je parlerais d'ambitions ou de projets seulement après ça.

7/Tu travailles à côté ou tu t'entraines à plein temps ?

Je travaille à côté.

8/Tu travailles dans quoi ?

Je suis éducateur sportif dans une mairie en journée et le soir je donne des cours de judo dans une association.

9/Ton combat au HFC est annoncé à 73 Kg, pourquoi pas à 70 Kg ?

Simplement parce que descendre à 70kg me demande un plus gros effort et comme je devait combattre pour le 100% fight 5, puis le HFC 4 de façon rapprochée, j'ai préféré combattre à un poids qu'il m'est plus facile de maintenir.

10/Tu penses être entre deux catégories à l'heure actuelle ?

Non, je pense juste que les super fight présentent l'avantage de se mettre d'accord avec son adversaire, sur un poids arrangé et c'est donc ce que je fait.

11/A choisir, voudrais-tu moner à 77 ou 70 ?

Le choix de la catégorie m'a toujours appartenu, donc je continurais à fonctionner comme ça. Mais pour une ceinture ou un combat de prestige, je choisirais 70kg.

12/Avant de se quitter, je vais te demander ton pronostic sur quelques combats à venir, ok ?


Ok.

Fedor ou Hendo ?

Fedor, car il faut bien que la série s'arrête.



Overeem ou Werdum ?

Overeem sans hésitation.

JDS ou Carwin ?

Carwin.

Réa ou Glunder ?

Anthony Réa, pour nos couleurs.



Merci à toi; Francefight te souhaite le meilleur pour la suite de ta carrière. Veux-tu ajouter quelque chose, avant de se quitter?

Et bien, merci à vous de donner la chance aux combattants d'être entendus et de nous apporter cette reconnaissance. Merci à toute ma team Haute Tension, mes partenaires d'entrainement et mon coach Jean-marie Merchet qui m'a donné goût à ce sport, à travers ses compétences et surtout ses valeurs humaines.

Merci à toi.

Si vous souhaitez réagir sur cette entrevue , rejoignez nous sur le forum :http://francefight.fr/forum/viewtopic.php?f=26&t=543

Interview réalisé par Jonathan "Hokuto" Cherault.
 


Noter cet article (0)
Lire la suite

HFC 4 , Réa vs Glunder. La carte complète.

06-06-2011 é 10:31:32    France Fight    MMA Made in France    0 commentaire


Le HFC 4 se déroulera en Allemagne , le 18 Juin prochain. L'occasion pour France Fight de vous faire découvrir la carte complète.


Noter cet article (0)
Lire la suite

Entrevue avec Yannick Moy

06-06-2011 é 10:11:34    France Fight    Interviews    0 commentaire




1. Peux-tu te présenter pour qu’on te connaisse mieux ?

Alors, je m'appelle Yannick MOY,, connu sous le pseudo "ronnie" dans les forums. Je m'entraine chez Daniel Quoniam et chez des potes qui ont ouvert récemment un club au nom de Shangai Team.

2. Peux-tu nous raconter comment tu es venu au MMA ?

Je suis tombé dans le MMA vraiment par hasard; et très tard (Nov.2005), grâce à un cousin qui s'est inscrit chez Quoniam et il s'avère que le club est à 50 m de mon domicile...Je ne le savais pas...Alors, je l'ai suivi et j'y ai pris gout, plus particulièrement au grappling. Je me suis mis au MMA que très récemment, sous l'impulsion d'un pote grappleur Ben Naura qui se lança et me demanda de faire aussi le Shooto Belgique avec lui en 2009...

3. Quel est ton style de combat, tes points fort ?

Ma réponse va surprendre par rapport à mon dernier combat, mais mon point fort est plutôt la lutte et le grappling...grâce à mes qualités physiques; je suis vif, explosif..ça aide même quand on n'est pas un fin technicien comme les Gracie Autrement, je suis aggressif, en tant que spectateur j'aime voir les combattants qui y mettent du coeur, qui cherche à finir le combat avant la limite...j'essaie d'en faire autant...j'aime pas aller jusqu'aux décisions.

4. Comment t’entraines-tu ? Combien de fois par semaine ?

J'ai passé une saison délicate à cause du boulot, en ne m'entrainant qu'une seule fois tous les 15 jours...Et ça fait 2 mois que j'ai repris régulièrement à raison de 3 entrainements par semaine. On s'accorde à travailler tous les secteurs du combat; boxe, lutte et grappling dans une même séance.

5. Peux-tu nous parler de tes coachs et partenaires d’entrainement ?

Alors, j'ai été formé par Daniel Quoniam et son fils Yohan, avec qui j'ai beaucoup tourné. Puis lors d'un passage de 9 mois en bourgogne, je n'ai fait exclusivement que du pied poing au club Full Contact Creusotin..Ce qui m'a permis de m'améliorer dans ce secteur. J'ai la chance d'avoir des partenaires très bons et du même poids, chacun ayant leur style; comme A.Martin et D.Diouf et un ami qui nous coach et encadre à Cachan.

6. Que retiens-tu du dernier 100% fight ? Cela va-t-il changer quelque chose pour tes prochains combats ?

Je retiens surtout que j'ai perdu..J'ai ressenti une grande frustration à passer l'ensemble du combat sur le dos et de ne pas avoir pû exprimer l'ensemble de mes qualités. Non, ça ne changera rien sur mes futures combats...je savais qu'il y avait de très forte chance que le combat se passe ainsi connaissant le style de mon adversaire. Je n'ai pas réussi ce que j'envisageais faire pour geler son game plan.

7. Ton approche mentale du combat était bonne ?

Prévenu 4 jours avant, je n'avais pas les meilleurs conditions. Néanmoins, j'étais quand même bien et prêt mentalement, car je ressens toujours une excitation positive les minutes qui précèdent le combat...j'ai envie de partir à la guerre à ce moment là. lol Et mes potes du coin ont sû me mettre en confiance et booster cette adrénaline que j'avais.

8. Ton adversaire n’était pas au poids alors que tu y étais : as-tu fait un cut important pour être au poids ? Comment fais-tu pour cutter ?

Je ne dirais pas que mon adversaire n'était pas au poids. Quand on m'a proposé le combat, on m'a dit qu'il ne pourrait pas combattre en dessous de 73 Kg. C'était à prendre ou à laisser. J'ai accepté, POINT. Je n'ai pas eut à cutter; mon poids naturel est 68kg..j'ai su monter jusqu'à 70 kg. Certains cuttent; moi je cherche plutôt à prendre des kilos , j'aime pas faire de régimes :s

9. Quelles sont tes prochaines échéances ?

J''ai entendu parler d'une grande compète de grappling en Belgique à la fin du moi alors, je pense que je la ferai pour l'expérience...puisque je loupe le VIC.

10.Tes projets ou objectifs à plus long terme en MMA ?

Je n'ai pas d'ambitions particulières, ce n'est que par passion que je pratique ce sport et j'y prends du plaisir à pratiquer. Je suis compétiteur d'esprit et je suis un comme un âne..j'ai besoin d'une carotte pour avancer et progresser..lol.. alors je prendrai les combats qui se proposeront à moi à condition que je me sente bien.
Un combat avec frappes au sol dans une cage reste un challenge que j'espère toucher un jour. Comme ça j'aurai plus de choses à raconter à mes ptits enfants quand je serai un ptit vieux! ^^

11.Si tu le souhaites francefight peut parler à quelques organisateurs pour t’aider à te faire connaître, c’est un des objectifs du site.

Ca ne fait pas longtemps que j'ai découvert FranceFight, et ce forum me parait très convivial. J'y ai aussitôt vu des potes du milieu. Merci pour les perspectifs de promotion et pour cette interview.

12.Y a-t-il un combattant que tu aimerais affronter ?

Non, il n'y a pas particulièrement quelqu'un que je souhaiterais affronter. On a vu depuis l'an dernier, l'émergence d'athlètes de haut niveau en -70 Kg. Ils sont nombreux dans ma caté à avoir un niveau élevé.

13.Exerces-tu une activité professionnelle en dehors du MMA ?

Oui, je bosse en dehors du mma; je suis ingénieur en Mécanique et Qualité de profession. Actuellement je bosse chez un constructeur automobile.

14.Francefight cherche à promouvoir les combattants français, qu’en penses-tu ? Prêt à nous poster de tes nouvelles de temps en temps ?

Je pense que c'est une très bonne chose et ça permet aux combattants de passer des messages ou de faire savoir qu'ils sont prêts et demandeurs de challenges. Je compte m'y remettre sur les forum et vous me verrez m'exprimer sous le pseudo "ronnie"

Enfin le petit jeu des réponses spontanées :

Pour ou contre les frappes au sol ?
Je suis POUR les frappes au sol. On s'y rapprocherait plus du combat réel, le pancrace ne favorise pas beaucoup les spécialistes de lutte.

UFC ou Pride ?
Préférence pour le Pride, pour l'ambiance et toutes ses stars qui nous ont fait des combats d'anthologie.

Combat debout ou grappling ?
Je préfère regarder un combat de K1 plutôt qu'un bon combat de grappling...je sais pas..mais l'impact des coups, les combinaisons pied-poing, et voir des mecs tomber, ça m'impressionne plus.

Tito Ortiz ou Chuck Liddell ?
Chuck Liddell. Il fait pas du bla bla, il cogne fort plutôt!

Quick ou Mac Do ?
Beuuurk! Je préfère encore les kébabs! lol

Angelina Jolie ou Jennifer Anniston ?
Angélina Jolie!!!

Souhaites-tu profiter de francefight.fr pour remercier quelqu’un, passer un message, te faire connaître auprès de promoteurs français ?


J'ai évoqué mes clubs et certaines personnes qui m'encadrent. Je profite aussi pour saluer toutes les autres personnes qui m'ont bien accueilli chaleureusement dans leur club, notamment à certains combattants que j'ai combattu qui viennent me donner des conseils et faire du sparring avec moi.
Par ailleurs, vous me verrez sûrement sur les rings dans la prochaine saison

Un grand merci à toi Yannick et à vos questions les amis.

Entrevue réalisé par Julien "Despo" Mauro.

Pour parler de cette entrevue , venez sur le forum en suivant le lien :http://francefight.fr/forum/viewtopic.php?f=16&t=534


Noter cet article (2)
Lire la suite

Interview d'Antoine Poli.

04-06-2011 é 19:34:18    France Fight    Interviews    0 commentaire




Aujourd'hui une interview avec un guerrier venu de Corse !!! Antoine Poli nous a fait la courtoisie de répondre à nos questions avec bonne humeur et beaucoup d'humilité. Francefight le remercie aussi pour sa disponibilité et espère que vous serez nombreux à lui poser des questions dans ce sujet et à le soutenir pour la suite de sa carrière.

1. Peux-tu te présenter s'il te plait ?

Je m’appelle Antoine Poli, j’ai 28 ans. Je vis à Bastia en Corse.

2. Peux-tu nous raconter comment tu es venu au MMA ?

Je suis issu du kick boxing. J’ai ensuite fait de la boxe thaï et finalement du pancrace. Mon entraineur Fred Boigeol a été champion de France de Kick et boxe thaï, champion d’Europe et vice-champion du monde de kick boxing. Il a eu une grosse influence sur ma carrière.
Lorsqu’il a commencé à s’entrainer au sol doucement j’ai suivi son exemple et je me suis pris au jeu. J’ai commencé à beaucoup aimer le grappling et j’ai effectué mes débuts en pancrace. C’était lors de la coupe de France de Pancrace. J’ai ensuite fait les Championnats de France FFCDA en 2010 où j’ai gagné la compétition en -84kg classe B. C’était le début de l’aventure.

3. Quel est ton style de combat, tes points fort ?

Mon style de combat c’est vraiment le MMA : je suis à l’aise debout et au sol. Je n’ai pas réellement de domaine préféré, je suis fan de toutes les phases de combat. Je n’ai pas peur d’aller au sol, pas peur de rester debout, je ne suis pas frileux (rires)

4. Pour avoir vu plusieurs de tes combats tu es effectivement très vaillant, tu ne recules pas devant les coups, au contraire tu es un vrai guerrier.

Pour moi le MMA est une passion, j’aime le combat, j’aime aller « à la guerre ». Je sais que ce mental est un des mes points forts, j’ai un tempérament guerrier, je ne recule pas. Mais je te rassure je n’ai pas la grosse tête (rires) je n’oublie pas que je suis nouveau dans le MMA et je reste humble. Je ne me crois pas déjà arrivé

5. Comment t’entraines-tu ? Combien de fois par semaine ?

Hors compétition je m’entraine 3 à 4 fois par semaine. A chaque entrainement je travaille un thème spécifique sans oublier de me faire plaisir.
En compétition par contre je m’entraine tous les jours, 1 à 2h30 à chaque fois selon les thématiques qu’on aborde, les choses que je veux travailler.

6. Peux-tu nous parler de tes partenaires d’entrainement ?

Avant tout il y a Fred Boigeol mon entraineur, comme je te disais il a un très gros niveau en pieds poings. Je m’entraine avec les membres de mon club le KTP Scola –Kick Thaï Pancrace et Scola pour école en Corse. Je change de partenaires selon les compétitions sans regarder au poids ou au niveau. J’aime aussi tourner avec des classes C par exemple car ils ont souvent un style peu académique qui me permet de progresser.

7. Le dernier 100% fight a du te laisser un gout d’inachevé, cela va-t-il changer quelque chose pour tes prochains combats ?

Je ne changerai pas la préparation physique car la défaite ne vient pas de là. Je n’ai pas débuté mon apprentissage des sports de combat par le sol et cette défaite me rappelle que je dois continuer de travailler. Il faut parfois se brûler pour comprendre, donc je vais prendre en expérience à travers cette défaite. C’est dans la défaite qu’on apprend le plus. . Il faut savoir rebondir et je compte bien ne plus jamais me faire prendre en triangle

8. Ton approche mentale du combat était bonne ?

La préparation mentale était bonne aussi. Je crois que je n’ai pas trop à travailler dessus. Comme je te disais c’est dans ton tempérament le combat donc je ne stresse pas, je perd rarement mes moyens. Je suis un guerrier dans l’âme.

9. Quelles sont tes prochaines échéances ?

J’aimerais combattre dès que possible. Une défaite peut remettre des choses en question aussi j’espère un appel d’un organisateur pour pouvoir prouver à nouveau ma valeur.
Mais je me suis rendu compte que des gens me suivent, me supportent. C’est super de voir que des gens croient en moi et c’est encourageant. J’espère ne pas les avoir déçu, ni Atch qui me donne ma chance de combattre.

10.Tu sais même les plus grands ont connu des défaites comme celles-là et ils en sont revenus plus forts. Je ne doute pas que tu fasses de même...

C’est amusant que tu dises car, pour l’anecdote, à la sortie du ring j’étais très déçu et frustré. Je m’attendais à avoir mal dans la chair, être éprouvé et là je n’avais mal nulle part. Je n’étais même pas essoufflé !! Mais Fred Boigeol m’a dit « même Fedor a connu ça » donc ne t’inquiète pas

11. Tes projets ou objectifs à plus long terme en MMA ?

Je souhaite vraiment combattre en combat libre, c’est un rêve et une passion pour moi. Mais pour ça je dois d’abord avoir le niveau pour le faire.

12. Si tu le souhaites francefight peut parler à quelques organisateurs pour t’aider à te faire connaître, c’est un des objectifs du site.

Bien évidemment je dois en parler à mes entraineurs d’abord mais c’est une piste qui m’intéresse, merci. Pour moi le combat libre serait une consécration. Il faut savoir que c’est dur de combattre à partir de la Corse : le moindre combat signifie qu’il faut prendre l’avion ou le bateau. Ca fait tout de suite un gros budget et bien évidemment c’est un handicap. Il est aussi moins simple de tourner avec du monde ou de se déplacer pour s’entrainer

13. Y a-t-il un combattant que tu aimerais affronter ?

En France : je n’ai pas de préférence, on verra quand je pourrai me permettre de choisir. Je ne me sens pas assez reconnu pour dire que je « veux » quelqu‘un. Je souhaite surtout qu’on parle de moi comme d’Antoine le Corse.
Dans tes rêves alors ? non plus, ça changera peut-être plus tard qui sait... je ne suis pas du genre à rêver d’affronter une légende. Je prends les adversaires au fur et à mesure et on verra bien.

14. Exerces-tu une activité professionnelle en dehors du MMA ?

Je travaille dans la sécurité, en boite de nuit ou sur de l’évènementiel car ça me laisse le temps pour m’entrainer.

15. Tu entres dans le ring sur des chants corses et avec le drapeau de l’Ile de Beauté. On sent ton attachement à tes racines. Qu’est ce que cela représente pour toi ?

C’est ma région, mon ile, quand je rentre avec le drapeau et les musiques je lui rends honneur. C’est assez dur de mettre des mots en face de ce que je ressens pour la Corse. C’est mon identité, mes racines. C’est mon chez moi

16. Francefight cherche à promouvoir les combattants français, qu’en penses-tu ? Prêt à nous poster de tes nouvelles de temps en temps, un petit billet d’humeur ?

Tout à fait je trouve ça très sympa

17. Enfin le petit jeu des réponses spontanées :


Pour ou contre les frappes au sol ?
Pour

UFC ou Pride ?
UFC

Combat debout ou grappling ?
Joker (rires)

BJ Penn ou George Saint Pierre ?
George Saint Pierre

Alcool ou soda ?
Soda sans sucre

Scarlett Johanson ou Jessica Alba
Jessica Alba

18. Souhaites-tu profiter de francefight.fr pour remercier quelqu’un, passer un message, te faire connaître auprès de promoteurs français ?

Je remercie mon entraineur Fred sans lui je ne serai pas ce que je suis, pour moi c’est un grand homme, une personne que je ne regrette pas d’avoir connu.
Je remercie aussi toute la team du KTP Scola, Jean Marc Paoli et William Perrini mes autres entraîneurs qui sont là pour moi, à l’écoute. Même en dehors du sport ils sont toujours là pour toi. Quand tu as une équipe soudée comme celle-là ça te fait pousser des ailes !!

Merci à Julien "Despo" Mauro , qui a réalisé cette entrevue pour France Fight.

Venez débattre de cette entrevue sur le forum : http://francefight.fr/forum/viewtopic.php?f=16&t=531


Noter cet article (0)
Lire la suite