FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 24 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Novembre 2019


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
   

 Date du jour   Evènement




Point sur le classement au 4 juin

03-06-2014 é 22:09:27    Incredible    Fight Club


Beaucoup de choses ont bougé cette semaine, notamment avec les nombreux points distribués au SHC et la finale de la Supreme League qui ont permis à quelques combats de s’exprimer et de se distinguer au sein du classement France Fight. Mais un évènement canadien, le Fight4Pride, a aussi permis à nos représentants de se montrer.

C’est certainement dans la catégorie des moins de 77 kilos que les choses bougent le plus et sont aussi les plus sensibles. En effet, beaucoup de combattants se tiennent à peu de choses dans cette catégorie. Quatre combattants se sont illustrés chez les welterweight ce week-end. On commencera par Shamil ISMAILOV (8/1 – United Fight Team) qui a trouvé en Mohamed SAYAH un opposant de valeur mais a toutefois poursuivi sa quête de victoires. Cela lui permet d’asseoir un peu plus sa troisième place derrière le duo Amoussou/ Grimaud. Les deux potes et coéquipiers Christ FRANCK (5/4 – Victory/ BTT) et Loyd GALINDO (5/3 – Victory/BTT) ont gagné de gros combats lors du Fight4Pride au Canada vendredi soir leur permettant, respectivement, de gagner deux places ou de faire leur entrée dans le top. La dernière entrée est à mettre au crédit de Mickael LEBOUT (9/3/1 – Crossfight), percutant en Supreme League, bien qu’il ait évolué, pour l’occasion, avec quelques kilos de plus. Ces mouvements font donc déloger Seydina Seck et Vincent Del Guerra des 10 premiers mais les deux gaillards tiennent la corde et son à l’affût du moindre mouvement, à l’image d’un peloton de poursuivants assez impressionnant et se tenant à quelques points près (Davy Gallon,  Bechir Majri, Gary Kono, Olivier Fontaine, Aymard Guih, Thibault Gouti, Romain Perras, Thibaud Larchet, Cédric Séverac, Steeve Sifflet, Léon Kenge, David Bear, Malick Sylla). Rien que ça !

Anthony DIZY (5/0 – Europe Top Team/ Nova Uniao) fait une entrée remarquée chez les lightweight à la 6ème place, après un nouveau succès de prestige, contre Hyram Rodriguez, lors du SHC. Complet et fort dans tous les compartiments du combat, Dizy grimpe en flèche et se classe déjà parmi les meilleurs en seulement 5 combats. Il fait donc sortir Aldric Cassata du top. Sébastien FOURNIER (9/4 – BC Lumpini) a conforté sa présence dans les 10 après son succès à Tours au Time Fight face à Akim Fontaine. Encore loin mais soulignons-le tout de même, Faissal Harrar poursuit son apprentissage avec une deuxième victoire en MMA tandis que Hovik Zakarian perd quelques points, dus à sa défaite à Tours contre Frédéric Leclercq.

Autre catégorie dense, celle des featherweight. C’est Miguel HARO (8/5 – Boxing Squad) qui fait la bonne opération de la semaine en renouant avec la victoire au SHC, après la disqualification de son opposant, venu le cogner, après le gong, de dos. Miguel avait alors effectué un gros premier round, solide et agressif. Il progresse ainsi de trois places pour se hisser en 4ème position. Trois places de plus aussi pour Taylor LAPILUS (8/1 – Crossfight) qui s’adjuge le titre par équipe en Supreme League. Défait en Suisse, Nicolas Joannes perd des points mais pas de place.

Son vainqueur, Peter LIGIER (4/0 – Fightmove Academy) nous a confirmé qu’il restait en bantamweight malgré sa victoire sur décision contre Joannes. Ce succès lui fait donc marquer suffisamment de points pour intégrer les dix premiers de sa catégorie, en 8ème place. Peter est à surveiller, il impressionne à chacune de ses sorties. Bien qu’il se soit incliné au Canada, Souksavanh Khampasath  reste en cinquième position du classement. Notons les précieux points glanés par Iurie Bejenari en Supreme League qui le placent à deux unités seulement du top 10, après seulement deux combats pros.

En poids lourds, Bruno Hosier sort du classement après un an d’inactivité. C’est Francis NGANNOU (3/1 – Crossfight) qui fait donc son entrée sans combattre, alors qu’il était prêt à en découdre. Il prend quand-même les points de la victoire de son équipe, n’étant pas responsable de l’annulation de son combat. Il est parti pour grimper les échelons assez vite aussi. Chaban KA (8/3/1 – Nord Fighting Club/ Fightmove Academy) a une fois de plus été épatant et incisif et engrange de nouveaux points.

Dans les autres catégories, il n’y a pas de changements. Saluons toute fois, chez les middleweight, la progression de Moussa Coulibaly qui se rapproche des 10 premiers après son succès sur Christophe Picaut. Francis Carmont, défait à l’UFC, perd des points mais a une avance confortable sur ses poursuivants. Pas de combat féminin donc aucun changement dans le top dominé par Roxane Teixeira. Enfin, chez les moins de 93 kilos, Sylvain POTARD  (7/3 – Crossfight) marque des points mais pas suffisamment encore pour gagner des places.



Noter cet article (4)