FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 21 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Avril 2024


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
   

 Date du jour   Evènement




Retour sur le 100% fight 13

17-02-2013 é 17:47:57    Incredible    MMA Made in France


Grande et belle soirée de combats hier soir à Aubervilliers pour ce 100% fight 13 qui aura livré son lot de beaux affrontements. Commençons par les finales des contenders.

Beaucoup s'attendaient à un doublé de Prince AOUNALLAH après sa victoire chez les lourds en octobre dernier. Il est tombé sur une résistance redoutable de Hervé KALLAH NJOH, un combattant qui a même fait mieux que résister en se montrant plus entreprenant au fur et à mesure du combat. Il remporte finalement la ceinture sur décision partagée.

La finale des -60 entre Antoine HIDRIO et Kevin PETSHI fut de toute beauté, avec une opposition de style parfaite. Hidrio distribuait debout, très efficacement alors que Petshi maitrisait la lutte et les assauts au sol. Un affrontement de très belle facture qui a ravi le public. On reverra les deux bonhommes bientôt mais la victoire est revenue à Petshi, également sur décision partagée.

Le main event avait été annoncé comme une véritable promesse pour un coup de tonnerre. Ce fut le cas. Il faut dire que les deux combattants sont connus pour être de redoutables cogneurs. Et ils ont véritablement cogné, durant trois rounds. L'intérêt pour Yann KOUADJA aurait été d'écourter les débats mais son punch dévastateur, s'il toucha Cheick KONE, ne parvint pas à abréger les choses. KONE aura été plus tranchant, notamment sur les takedowns et le sol, et peut-être plus frais sur la durée du combat. Il emporte le tout sur décision unanime.

Ce fut plus rapide pour Charles ANDRADE face à Steven DUVIVIER, remplaçant de dernière minute d'Eric Cebarec, contraint d'annuler. Andrade n'a pas vraiment cherché la guerre debout, son adversaire étant connu pour infliger de redoutables KO en kenpo et pour avoir tenu tête à Malik Merad le mois dernier. Une fois installé au sol, le brésilien a ainsi pu dicter son jeu et trouver le juji.

Les poids lourds étaient de la fête hier soir avec pas moins de 3 combats. Ce que l'on peut en dire? Que du bien. La catégorie souffre souvent de l'absence de combats lors des galas, Atch aura ainsi permis aux "gros" de s'illustrer et de nous présenter son nouveau combattant, Zoumana CISSE. Lui aussi connu pour mettre des KO dans les compétitions auxquelles il participe, il a vite cherché le sol face à Rachid MATLOUTI, plus grand et athlétique. Matlouti semble avoir une très belle boxe mais il s'est fait malheureusement piéger pour qu'on en voit davantage. Au sol, Cissé, a pu faire jouer son poids et trouver une americana. Max RENARD, demi-finaliste des derniers contenders, a un gros punch et une grosse envie de bien faire. Il affrontait un invité de dernière minute, Rogiste ILUNGA, venant surtout du pieds-poings, et remplaçant Said Sersoub, blessé. Renard a fait parler sa force et sa supériorité au sol pour conclure dans le second round sur kimura. Enfin, l'autre demi-finaliste des contenders, Heddy MISSOURI, a su être patient, rigoureux et attentif pour infliger un KO limpide à Pierre-Louis DIGONAL, lui-même finaliste des contenders, dans le premier round. Le public a bien entendu le son qu'a fait le coup du niçois et personne n'avait alors envie d'être à la place du vaincu. Heddy sera quelqu'un à suivre de près.

Son coéquipier Thibault COLLEUIL n'a pas eu la même réussite. Opposé au fringuant Pierre BERILLON, venu remplacer Léon Kenge, blessé à la main, il a semblé un ton en-dessous de ce qu'on a l'habitude de le voir faire. Ce qui n'enlève rien à la victoire d'un Bérillon très inspiré, très vif et percutant qui s'impose logiquement sur étranglement arrière. Pierre est toujours invaincu. 

Belle frayeur lors du combat entre Christophe CHAPUIS et Kevin FALL quand les deux hommes sont passés par-dessus le ring pour s'écraser sur le sol au pied des barrières. Plus de peur que de mal même si Chapuis est remonté sur le ring avec un pied assez enflé. Plus motivé que jamais, celui qui revient chez les -77 après une saison difficile chez les -70 a fait parler l'expérience et le bagage au sol pour conclure sur un très beau triangle. Mais on ne peut s'empêcher de penser à la cage, plus protectrice que le ring... Bref !

Coup de coeur de la soirée pour le duel entre Davy GALLON et David CEVA. Très bon esprit, très bel affrontement, très beau combat. Ceva a démarré plus fort, peut-être un peu trop fort même car il a semblé perdre du jus alors que Gallon semblait aller crescendo. On a tout eu sur ce combat: de la boxe propre, de la lutte impeccable et un sol épatant! Des combats comme celui-ci, on en redemande et on a hâte de revoir les deux champions à l'oeuvre !

Le sol, c'est aussi la force de Taylor LAPILUS hier soir. Face à un Chresus MOKIMA toujours aussi vif et plein d'abnégation, Taylor a trouvé un juji impeccable en milieu de premier round. Enfin, on retiendra l'excellent KO trouvé par Florent MICHEL face à Samba COULIBALY. Avec le public contre lui, Michel a su faire fi du négatif pour imposer son style et sa boxe, excellente.

Sur la carte préliminaire, 4 combats: Basile NONOTTE et Pascal LOUISSAINT ont réalisé des performances très propres et convaincantes et s'imposent sur soumission. Maxime DHONNEUR s'est montré plus cardio et entreprenant pour emporter la décision alors que Boubacar NIAKATE a contraint son adversaire à l'abandon.

Pour conclure, on regrettera l'absence du combat féminin. Trop de poids de différence entre Audrey BERT 58 kg et Zarah DOS SANTOS 67 kg, dans un combat accepté à -65. Dommage car cela aurait été une grande première chez Atch, d'autant plus que les combattantes ne manquent pas et desespèrent de pouvoir combattre. Je pense à Noelia MOLINA, Jenna REA ou encore Clémence SCHREIBER.

 

Résultats officiels

01/ Boubacar NIAKATE wins over Idriss NIANG by TKO (corner stoppage), Round 1 (5'00)
02/ Maxime DHONNEUR wins over Fritz LAUD by decision (split), Round 2 (5'00)
03/ Pascal LOUISSAINT wins over Franck BERNADARA by submission (triangle choke), Round 1 (3'37)
04/ Basile NONOTTE wins over Jimmi PIRES by submission (armbar), Round 1 (1'46)
05/ Davy GALLON wins over David CEDA by decision (unanimous), Round 2 (5'00)
06/ Max RENARD wins over Rogiste ILUNGA by submission (kimura), Round 2 (2'28)
07/ Florent MICHEL wins over Samba COULIBALY by KO (punch), Round 1 (2'05)
08/ Zoumana CISSE wins over Rachid MATLOUTI by submission (americana / keylock), Round 1 (3'00)

09/ Pierre BERILLON wins over Thibault COLLEUIL by submission (Rear naked choke), Round 1 (2'44)
10/ Christophe CHAPUIS wins over Kevin FALL by submission (triangle choke), Round 2 (4'00)
11/ Taylor LAPILUS wins over Chresus MOKIMA by submission (armbar), Round 1 (1'32)
12/ Hervé KALLAH NJOH wins over Prince AOUNALLAH by decision (split), Round 3 (5'00)
13/ Heddy MISSOURI wins over Pierre-Louis DIGONAL by KO (punch), Round 1 (3'16)
14/ Kevin PETSHI wins over Antoine HIDRIO by decision (split), Round 3 (5'00)
15/ Charles ANDRADE wins over Steven DUVIVER by submission (armbar), Round 1 (1'20)
16/ Cheick KONE wins over Yann KOUADJA by decision (unanimous), Round 3 (5'00)

 

HIGHLIGHT DE LA SOIREE

 
 



Noter cet article (6)