FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 13 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Décembre 2017


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

 Date du jour   Evènement




Team Banachiewicz: une équipe à surveiller!

27-04-2016 à 21:35:14    Incredible    Interviews


Aujourd’hui, nous avons décidé d’aller à la rencontre d’une équipe pleine d’humilité, qui évolue dans le calme, sans faire de bruit, mais qui ne s’empêche pas de sortir régulièrement sur les compétitions nationales et internationales. A la tête de ce groupe, Terence Banachiewicz. Découvrez plutôt.

Terence, peux-tu te présenter ainsi, que ton parcours sportif et ton club?

Bonjour à toutes et tous, je suis professeur de sambo et MMA en Isère. J’enseigne les arts martiaux mixtes depuis 16 ans. Pendant de nombreuses années (de 2000 à 2010) j'ai eu une dominante muay thaï, ma discipline de base, mais désormais je me consacre à ces systèmes plus complets. J'ai toujours pratiqué les deux en parallèle, j'ai fait quelques combats entre 1998 et 2002 dans plusieurs styles qui se rapprochaient à l'époque du Pride et de mon idole Fedor, mais le terme MMA n'existait pas encore... J'ai vécu longtemps entre la Thaïlande et la France. J'y ai mis les pieds pour la première fois en 2000 où j'ai effectué mon premier combat pro pour le Lamboux Gym, ensuite j'ai intégré le Rampo Gym de Naron Siri avec la Russian Connexion, Ramazanov, Askerov, Magomedov et les autres Russes du Dagestan qui ont fait trembler la Thaïlande. J'ai boxé pour une ceinture WKN en 2002 mais me suis incliné. Ensuite en 2008 j'ai rejoint le Fairtex et en 2009 me suis emparé de la ceinture WPMF. Puis j'ai arrêté, dès le départ je savais que ma vocation n'était pas forcément celle de combattant, moi je voulais devenir coach, manager et organisateur. Mais mon parcours d'athlète devait me permettre de comprendre ceux que je dirigerai plus tard...

On voit de plus en plus tes combattants en MMA. Le sambo et le MMA sont pour toi des disciplines complémentaires ou très proches?

J'ai d'abord commencé par enseigner le MMA, mais il manquait un cadre, le MMA de mon époque n'est pas celui d'aujourd'hui. De par mes origines slaves (polonaises) et ma passion pour Fedor je me suis tourné vers le sambo et j'y ai trouvé ce que je cherchais. Le sambo dans sa version internationale est pour moi le système de combat amateur qui se rapproche le plus du MMA. Le seul cap à passer pour la cage est de se tourner vers des saisies de lutte et non à la veste, ça tombe bien, je voue depuis 2-3 ans une véritable passion à la lutte ! J'ai énormément progressé dans cet objectif et mes élèves font voler la quasi-totalité de leurs adversaires MMA. Pour être clair, dans sa version internationale le sambo combat est plus complet que le MMA , coups de tête et dans les parties autorisés ! Le sambo combat c'est du MMA avec une veste.

Quelles sont tes impressions sur les dernières prestations de tes fighters? - certains ont d'autres échéances bientôt? Si oui lesquelles

C'est assez mitigé, on a gagné beaucoup de combats mais perdu aussi, les gars de la Team Banachiewicz sont très jeunes et ont beaucoup à apprendre, ils ont une marge de progression titanesque, tout comme moi d'ailleurs, et pour être honnête je ne leur ai vraiment pas fait de cadeau ! Regardez Florent Conte que l'on connait sous le surnom de Thor, son deuxième fight était en co main event de l'Imperium FC en Allemagne face à Niklas Stolze ! Ce combat a d'ailleurs été élu fight of the night... En plus je les ai volontairement tous fait commencer dans une catégorie de poids de forme, puis descendre dans celle du dessous après quelques combats. Bien sûr que c'est un énorme risque de défaites, mais je vois à long terme, un palmarès positif de moins de cinq fights contre des adversaires tendres ne me rendra pas plus fier de mes gars... Ils attaquent dur puis descendent pour avoir un sentiment de confort et de confiance. Toujours à propos de Florent, il a affronté Yanis Cheurfa pour son troisième combat en -77kg, ceux qui ont suivi en -74kg sambo et -70kg MMA lui ont paru tout petits et beaucoup moins puissants. Je veux que ma machine, la Team Banachiewicz soit optimale d'ici 4 ou 5 ans, 10 en ce qui concerne le très haut niveau. J'ai 40-50 personnes sur le tapis à mes cours, dans l'ombre et le silence nous menons à bien un projet sérieux, structuré et ambitieux. Mes dirigeants et mes sponsors me permettent de le faire évoluer étape par étape. Egalement auprès des tous petits en misant sur la formation et en me permettant de les présenter à diverses compétitions. L'avenir nous appartient !

Un petit mot sur tes combattants pro ?

Aujourd'hui j'ai plusieurs athlètes que je lance en MMA :

Florent Conte « Thor » : une puissance de frappe dévastatrice, une grosse lutte, une mâchoire d'acier et surtout un tempérament ultra timide, c'est notre Rocky à nous, un garçon attachant et flippant.

Axel Ronchetti : un génie du fight, il maîtrise toutes les phases du combat et calcule tout comme un scientifique. Il sera opposé le 28 mai à Jonas Magard au Danemark.

Tom Pédréno : Un sale gosse complètement fou capable du meilleur comme du pire ! Il est totalement imprévisible et possède une lutte de très haut niveau, il comptabilise aussi déjà pas mal de KO's. Il affronte Tim Barnett le 21 mai à Liverpool.

Après j'en ai d'autres qui sont encore en phase de préparation et tournent déjà un peu en MMA mais je ne veux pas les citer pour ne pas leur mettre la pression ni les enflammer, leurs noms sortiront en temps voulu... Mais j'ai une vingtaine de garçons et filles tous juste majeurs de niveau national.

Pour terminer je souhaite sincèrement vous remercier pour cet article, mes jeunes et moi-même sommes honorés, nous sommes d'une région (le Dauphiné) où l'humilité est importante, et un peu de lumière sur notre travail nous flatte.

Et pour information je lance dans peu de temps une compétition tout à fait inédite et passionnante, donc soyez attentifs aux publications sur notre page facebook Team Banachiewicz dans les semaines à venir !

Merci France Fight, et comme disent les Russes et tous les coachs de sambo, DAVAI !



Noter cet article (6)