FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 27 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Novembre 2019


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
   

 Date du jour   Evènement




La série de l'été: les -70 en 2012/13.

21-07-2013 é 17:48:21    Hokuto    MMA Made in France


Cet été, France Fight a décidé de revenir chaque vendredi sur cette saison 2012-2013 et cela, catégorie par catégorie, ce que nous nommons "La Série de l'été". Après les -60kg, -66kg, voici les -70 aujourd'hui! A l'instar de nos Featherweight, les -70 kg sont en France une nos plus belles catégories. Riche et garnie, cette catégorie pourrait être le fleuron du fight français tant ses athlètes sont talentueux chez nous. Une catégorie où tout bouge très vite, là où le niveau est sans cesse tiré vers le haut.
 
Il suffit de commencer par le tournoi prodigieux présenté par le PFC. C'était à Marseille le 27 avril dernier. Un tournoi exceptionnel, avec 4 combattants dont 3 français. Ainsi Miguel Haro, Chabane Chaibeddra ou encore Yazid Chouchane ont travaillé dur pour nous démontrer le niveau de cette catégorie en France. Miguel Haro (Boxing Squad) marqua les esprits de tous avec ce fameux coup de pied retourné qui assomma le costaricain (bien connu chez nous) Ludwig Salazar). Haro, au top sur ce combat, sera empêché de disputer sa finale pourtant méritée suite à une blessure ! Ce tournoi fut pour tous le plaisir de découvrir un jeune combattant (aperçu au Fightway notamment), Yazid Chouchane. Petit poucet du tournoi (sauf pour ceux qui le connaissent bien), peu de gens voyait Yazid l'emportait face au favori du tournoi, Chabane Chaibbedra (Pugiliste team). Et aux termes d'une guerre technique et tactique, le pensionnaire de la Sausset fight team défait donc un Chabane, qui aura pourtant réalisé une saison 2012/13 plus qu'honorable avec 6 combats pour 4 victoires, et la volonté affichée lors du Lyon FC de combattre pour une ceinture et notamment une revanche contre Franck Guillot. Respect mon capitaine !
 

 

A gauche: Miguel Haro et son splendide KO sur Salazar. A droite: Yazid Chouchane, une belle révélation.
 
Il y a un retour à la compétition qui ne s'est pas fait en silence, c'est celui de Julien Boussuge (Haute tension/ Old School Academy). Retiré des rings depuis plusieurs temps pour des raisons familiales, Julien revient fort cette saison en assommant le puncheur Arnold Quero à la surprise de tous. Quelques mois plus tard, c'est en Pankido, discipline proche du Pancrace et du MMA que Julien est revenu. Il défait Nayeb Hezam par abandon au terme d'un combat intense. Précisons que le troisième round était sans limite de temps. Julien n'est donc pas à la retraite, bien au contraire !! Quant à Nayeb (Cross Fight/ Pugiliste team), il a fait d’énormes progrès en boxe.
 

Retour bien net de Julien Boussuge
 
Coté révélation, cette saison fut pour beaucoup l'occasion de faire connaissance avec Benjamin Baudrier. Originaire du sud de la France. Il a gravi étape par étape cette saison, les marches du respect sportif. Il commence par gagner sa place au PFC 5 en gagnant le tournoi des PFC Challengers. Il affronte ensuite Souleymane Bouhata lors du PFC 5, à Marseille. Il termine malheureusement sa saison sur une défaite au M-1 à la décision. Désormais rodé à la compétition, nous surveillerons donc ce combattant du Team Prana et sport et combat 06.
 

Encore un potentiel candidat au titre de révélation de l'année : Benjamin Baudrier

Dans les autres révélations, il y en a qu'on ne peut oublier, ainsi un jeune homme venu de Reims à fait trembler notre héxagone à chacune de ses sorties. Anthony Dizy a commencé la compétition lors de cette saison, et il est directement entré dans le cœur des fans avec ses trois combats aux trois finalisations exceptionnelles. Désormais à 3/0 en MMA Pro, nous attendons avec impatience le retour de "La masse".
 

Anthony Dizy, une relève assurée !
 
Au sommet de cette catégorie il n’y a pas si longtemps que ça, le prodige Mansour Barnaoui (team Magnum) a connu une saison un peu plus tranchée. Il a du gouter au goût amer de la défaite lors du M-1 après avoir remporté un formidable combat au SHC contre Ivan Musardo. Désormais à 8-2 sur sa fiche, espérons que "Tarzan" attaque sa prochaine échéance par le bon bout, avec une victoire à la clé ! Gor Harutunian (Golden Boys) est lui aussi un combattant de l'élite, peut être le numéro 1 chez nous, mais avec un seul combat cette saison, nous ne souhaitons qu'une seule chose, qu'il nous revienne vite sur les rings ! Il devait faire un combat très attendu à Levallois-Perret face au champion des -70, Nayeb Hezam, mais une blessure de Nayeb empêcha ce combat de se faire, et nous priva donc de voir "Leonidas" en action.
 

 

Mansour Barnaoui (à gauche), Gor Harutunian (à droite)
 
Quand à l'inusable Nayeb Hezam, Il n'aura pas brillé en terme de résultats, mais il est le combattant le plus actif de cette catégorie, peut être pas sur cette unique saison, mais à regarder de plus près, il est celui qui sans nul doute la plus belle longévité dans notre sport. Et ce n'est pas près d'être terminé pour notre Nayeb, il est toujours un combattant réputé et les plus grands souhaitent l'affronter! Yazid Chouchane pourrait bien être le prochain adversaire de "the strangler". Une opposition de style, un choc des générations, ce fight est sans nul doute une affaire à suivre donc, entre la jeune garde du MMA français et ce combattant de renom, toujours aussi affuté et motivé.
 

Nayeb Hezam, champion du peuple, mais pas seulement...
 
Autre star de la caté, Arnaud Lepont a connu lui aussi quelques déboires en terme de résultats avec deux combats pour deux défaites. Arnaud a peut être raté quelque chose, lui qui combat au célèbre One FC. Mais qui aurait pu faire mieux face à la terreur mondiale qu'est Shinya Aoki ? Et cette défaite face à Eddie NG est-elle vraiment significative ? Une chose est sûre, The Game ne se trouvera plus dans ces colonnes la saison prochaine puisqu'il a décidé de descendre à son tour chez les featherweight (et changer de Gym !). Catégorie riche en Asie où il affrontera le redoutable Kotetsu Boku, lui aussi descendu de chez les poids légers depuis peu. The game relance donc sa carrière et c'est un bonheur pour tous.
 

"The Game" n'a pas fini de jouer...
 
Dans les autres combattants, il y en a tout un tas qu'on devrait citer, et la liste est tellement longue pour nous qu'il serait difficile de ne pas en oublier. Mais nous ne pouvions passer à coté d'Arnold Quero (Atch Academy), qui a eu lui aussi un parcours mitigé, mais qui reste certainement un des combattants des plus en vue du moment, toujours en course au PRO FC. Nous attendons impatiemment son retour à la compétition. Difficile de passer à coté d'Hovik Zakarian, champion du Time fight, qui a fait une saison parfaite. Aucune défaite au compteur, on attend désormais que le pensionnaire du Lumpini BC démontre à tous qu'il est positionné dans les rankings de cette catégorie en prenant des adversaires plus capés. Dans un registre différent, un de nos fidèles sur France fight, Mehdi Baghdad qui a fait une saison sans défaite, mais il a par contre gouté à plusieurs reprises à l'annulation d'un combat... Ses adversaires se sont tous défilés les un après les autres... Mehdi a certainement le niveau pour évoluer dans les plus grandes organisations. Il est de surcroit très bien entouré, pensionnaire de la prestigieuse Team quest, nous attendons tous son retour.
 
 
Hovik Zakarian (à gauche) et Arnold Quero (à droite), deux graines de stars qui doivent confirmer

 

Quant à Mehdi Baghdad, son statut est clair. Espérons le voir évoluer au plus haut niveau très vite
 
 
Nous ne pouvons finir cet épisode de notre série sans faire quelques clins d'œil à certains combattants qui ont eux aussi mérité d'être cités. Mention spéciale ainsi donc à Mamour Fall, Thibault Colleuil (vainqueur des contenders), Dagir Imavov (vainqueur de deux combats pris en dernière minute), Yacin Daji (le top model du circuit qui combat le sourire aux lèvres), Pierre Bérillon (avec une belle saison sportive à son actif), Pierre Chretien, Kevin Mikaelian (vainqueur du tournoi de l’OFC), Sébastien Fournier, Pascal Louissaint, Jonathan Ramon (2 victoires dont 1 en MMA en Finlande), Damien Lapilus, Cédric Perruchet ou encore Steve Polifonte qui alterne entre deux catégories !
 

Episode sur les -66 kilos

Episode sur les -60 kilos



Noter cet article (3)