FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 22 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Octobre 2019


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
   

 Date du jour   Evènement




Interview de Nayeb Hezam avant le HFC 3

29-04-2011 é 20:01:58    France Fight    Interviews




Salut à tous ! Aujourd'hui, France Fight vous propose une interview exclusive de Nayeb Hezam. On revient sur ces dernières sorties, ainsi que son prochain combat le 6 Mai prochain au HFC 3.

Salut Nayeb, comment vas-tu ?
ça va très bien merci !

Tu es à moins de 15 jours de ton combat au HFC, comment te sens-tu mentalement ?
J'me sens vraiment bien, je suis prêt pour le 6 mai et j'ai hâte d'y être !

Et physiquement ? Car tu viens de combattre 2 fois en 2 mois !
ça va aussi, j'ai une douleur au niveau du tibia, blessure d'entrainement. ça dérange, mais ce n'est vraiment pas grand chose, je te rassure.

Revenons en vitesse sur tes 2 dernières prestations. Tu as combattu Shane Omar dans les règles MMA, à Abu Dhabi. Tu as été défait, parles-nous de ce combat.
J'étais prêt pour ce combat, vraiment bien à tous niveaux. Mais la veille, à la pesée, il a collé sa tête contre la mienne, à jouer au mauvais garçon avec moi... Et ça m'a énervé ! J'en ai oublié mes objectifs sportifs et au moment du combat, j'ai gaspillé toute mon énergie à essayer de le battre. Je voulais sa peau, au point d'en oublier de respirer, j'ai mal géré mon souffle dans le premier round. J'ai gagné ce premier round facilement, mais je n'avais plus de cardio dans le deuxième et je me blesse au genou sur une amenée au sol ... fin des débats.
J'ai quelques regrets pour ce combat, mais j'ai aussi des satisfactions, j'ai appris beaucoup de cette rencontre.

Comme quoi ?
Bah ne pas tout mélanger ! J'ai voulu la bagarre contre Shane Omar, alors que j'étais supérieur à lui. Si j'avais fait mon métier comme il faut, j'aurais certainement remporté ce combat.

Et comment va ton genou ?
Très bien, j'ai eu une bonne réeducation. J'ai eu des soins à l'INSEP. ça a vraiment bien fonctionné, je suis totalement rétablis.

Tu as ensuite rencontré Freddy Thole, au FMC ...
Oui, ça c'est mieux passé pour le coup. J'ai eu une bonne récup, une bonne préparation pour ce combat. J'étais bien encadré. En compagnie de mon grand Frère, Cheick Kongo et mon ami Vincent Parisi. On a travaillé un plan de jeu auquel je me suis tenu. De plus avec Cheick et Vincent dans mon coin, j'étais motivé ! Je voulais vraiment finir mon adversaire, mais Freddy est un combattant valeureux, qui n'a rien laché !

Le 6 Mai prochain, tu combats au HFC 3. Tu fais partie de la déléguation française. Qu'est-ce que cela te fait de représenté la France pour cette soirée ?
C'est un grand honneur ! ça me fait vraiment plaisir, je remercie les organisateurs, Jean Michel Foissard et Aziz Raguig, pour me donner la chance de combattre lors de cet event. J'aime l'idée de combattre en équipe, de plus, il y a de grands fighters français dans cette sélection française. J'espère que l'on va tous revenir victorieux !

Lech Wojciech sera ton adversaire lors de cette soirée. Tu le connais ?
Vite fait, c'est un polonais il me semble. Je sais qu'il faisait partie de l'équipe nationale de Grappling.

Tu t'attends donc à une grosse guerre au sol ?
ça va aussi dépendre de lui, je sais que j'ai les armes qu'il faut au sol en tout cas ...

Tu penses à une stratégie similaire à celle que tu as exécuté face à Freddy Thole ?
Y a de grandes chances, j'ai réussi à me faire plaisir en pied poing face à Freddy et j'ai envie de plus ! Si je peux d'avantage m'exprimer en stand up, je serais satisfait, pour ce combat , comme pour les prochains.

Ok, merci Nayeb. Dernière question, il y a 10 minutes, j'ai croisé un homme nu dans la rue. Il courait en criant partout que c'était la fin du monde en 2012. Est-ce qu'à toi aussi, ça fait peur ?
(Rires) Non, moi j'ai peur de rien !

Un mot avant de se quitter ?
Oui, je veux remercier Dieu qui me donne la force d'avancer. Mes entraineurs et partenaires d'entrainement. Flavio Peroba, Achille de l'ABS, mon grand frère Cheick Kongo, mon pote Vincent Parisi, Cyrille Diabaté et toute la Snake team, qui m'ont donné le goût du Pied poing. Toute ma famille. Ma femme (et ces bons ptits plats) et mes 2 enfants qui sont une force mentale pour moi.

Oui, à très vite mon pote !



Noter cet article (0)