FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 16 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Octobre 2018


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
   

 Date du jour   Evènement




RETOUR SUR LE HFC 13

18-03-2018 é 13:15:44    Incredible    Résultats


C’est de nouveau une très belle édition du HFC qui s’est déroulée ce 17 mars au Casino de Bâle. Une soirée pourvue de 13 combats, parmi lesquels quelques instants spectaculaires, des découvertes mais avant tout beaucoup d’envie. Une nouvelle réussite grâce au travail des équipes d’Aziz Raguig, Jean-Michel et Sophie Foissard.

Pour Jonathan BOSUKU, il s’agissait de défendre sa ceinture acquise l’an passé aux dépens de Julien Da Silva. Alors qu’Aleksandar IkIC s’était positionné pour le titre lors de la dernière édition, s’incrustant presque comme un champion, c’est finalement Aymard GUIH, détenteur du titre en 77 kilos, qui s’est positionné pour tenter le doublé. Pour la petite histoire Ikic aurait préféré un autre adversaire mais on est tenté de lui dire d’aller choisir ses opposants ailleurs surtout si on prétend s’emparer de la ceinture. On aura tout vu.

Belle opposition entre Bosuku et Guih, Bosuku démontrant de solides qualités en lutte notamment face à un adversaire toujours aussi coriace et très expérimenté. Finalement, le sociétaire de la Old School conserve son bien et peut désormais viser d’autres horizons.

Il y avait du lourd, du vrai lourd même. La team marseillaise FKA avait décidé de sortir ses nouvelles armes de destruction massive et on peut dire qu’on n’a pas été déçu. Jonathan GUESSELE n’a pas eu à souffrir d’une trop grosse opposition et a montré une qualité de frappe intéressante pour la suite de ses sorties. Badr MEDKOURI a dû s’employer davantage contre Sébastien NICOLAS, assez impressionnant physiquement. Medkouri a fait montre de solides atouts en boxe et au sol notamment. Une belle opposition de « gros » comme on dit qui se ponctue par un premier succès sur TKO à la deuxième reprise. Jean-Christophe VIGNE évoluait en lourds-légers. Le troisième « costaud » de la team FKA faisait aussi sa première sortie contre Eddy Zie ALI de la team MMAdil. Les deux gaillards se sont neutralisés à l’issue des deux rounds, se ponctuant sur un match nul. Avec ces trois solides, FKA a de quoi donner du piment aux catégories lourdes, si on ajoute le vaillant Hassen Rahat et Michael Ben Hamouda à cette liste.

Pour le reste des résultats de la team organisatrice, retenons la très solide impression laissée par Maxime GIACALONE. Face à Alvin LOWENSKI, solide et talentueux prospect de la Old School, le marseillais a fait montre de qualités physiques épatantes et d’une volonté de guerrier hors norme. Le combat commence très bien, on sent que chacun des deux combattants a les arguments pour terminer son adversaire. Mais en milieu de première reprise, Giacalone profite bien de son accélération pour prendre l’avantage sur son adversaire et parvenir à la soumission. Propre. Malheureusement pour Lorenzo CAMPANELLA, son coéquipier, une blessure à l’épaule en début de combat l’empêchera de suite de poursuivre le duel, à la grande déception de son adversaire Frédéric MORLON, du team Marcou.

Kendra WILCZYINSKI revenait après son succès de janvier. Chez les femmes, il est très rare de trouver des combattantes en lourds. Accusant 100 kilos sur la balance, la fighteuse d’origine polonaise se retrouvait face à Mélanie JACQUEREZ, lui rendant une quinzaine de kilos en moins. Combat engagé entre les deux femmes lors duquel Jacquerez aura montré beaucoup de cœur. Match nul assez logique au final.

Sur les autres faits notables de la soirée, soulignons le beau succès de Julien LOPEZ pour son retour à la compétition après 1 an et demi d’arrêt. Très vite dans le premier round, il trouve l’ouverture pour placer un ground and pound efficace. Youri PANADA héritera de ma part d’un nouveau surnom, celui de super glu. Très appliqué à respecter la stratégie mise en place pour affronter Bouali SKIKEM, Panada n’a pas dérogé à la règle qu’il s’est fixée. Grosse frappe large et rapide pour approcher, emmener au sol, coller et ne pas aller ailleurs que dans son jeu. Efficace et propre, il trouve la soumission end début de troisième round.

Djilali MERHAZ, lui, peut rentrer dans le sud satisfait. Il repart avec son premier succès pro en mettant KO son adversaire au premier round. Thibault ROPP peut être soulagé et libéré. Après avoir livré de solides guerres, sans trouver le succès, ; lors des éditions précédentes, il s’impose avec la manière sur TKO et pouvait alors légitimement laisser sa joue s’exprimer.

Enfin, les deux co-équipiers de Kendra Wilczyinski sont repartis avec une victoire. Alim Kadiev a annihilé les différents assauts de Jean-Jacques CALORENDI pour emporter la décision unanime des juges. Dommage pour le combattant de Colmar qui avait la place et les armes mais Aliev a fait preuve d’une belle et solide patience. Ionel Catalin GHEORGHE affrontait l’expérimenté Akram BENALI. C’est un beau succès sur soumission pour Gheorghe dans le premier round. Succès qui lui permettra d’entrer dans notre top 20 à la fin du mois.

Bravo encore à l’ensemble des combattants et à toute l’équipe organisatrice. Le HFC prend de l’ampleur et du volume à chacune de ses éditions. La prochaine aura d’ailleurs lieu le 12 mai prochain et promet encore de solides affrontements.

Combats pros:
Jonathan BOSUKU bat Aymard GUIH sur décision unanime et conserve son titre
Julien LOPEZ bat Anthony SALANOWSKI sur TKO R1
Alim KADIEV bat Jean-Jacques CALORENDI sur décision unanime
Thibault ROPP bat Thomas SOLTANI sur TKO R1
Kendra WILCZYINSKI et Mélanie JACQUEREZ font match nul
Youri PANADA bat Bouali SKIKEM sur soumission R3
Maxime GIACALONE bat Alvin LOWENSKI sur soumission R1
Djilali MERHAZ bat Ulmas IRMACK sur KO R1
Ionel Catalin GHEORGHE bat Akram BENALI sur soumission R1

Combats amateurs
Badr MEDKOURI bat Sébastien NICOLAS sur TKO R2
Jonathan GUESSELE bat Loic BILL sur TKO R1
Eddy Zie ALI et Jean-Christophe VIGNE font match nul
No contest entre Lorenzo CAMPANELLA et Frédéric MORLON

 



Noter cet article (2)