FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 18 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


F�vrier 2023


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
   

 Date du jour   Evènement




TOM PEDRENO RETROUVE L ANGLETERRE

15-02-2018 é 22:49:47    Incredible    MMA Monde


Le 24 février prochain, Tom PEDRENO (team Banachiewicz) se rendra de nouveau en Grande Bretagne pour y combattre dans les règles MMA. Il doit y affronter Reece ACKERS (1/0) au Celtic Gladiators. Nous avons décidé de donner la parole à ce combattant méconnu, certainement sous-estimé à ce jour et qui n'a jamais accepté de combat facile.

France Fight: Tom, tu te prépares à combattre de nouveau en Angleterre. Existe-t-il une grosse différence dans la mentalité ici en France avec là-bas?

Tom Pédréno: Je me sens très bien en Angleterre, l’ambiance un peu cabochares me correspond parfaitement. En plus j’y ai toujours été bien accueilli et le public est très respectueux. Je suis d’ailleurs ami avec tous mes anciens adversaires avec qui je discute quand on se croise. La différence avec la France, de ce que j’ai pu remarque, c’est que les combattants combattent sans arrêt. Ils enchainent sans se poser de questions, et je pense que c’est ce qui fait la différence avec nous. Quand ils intègrent une grosse organisation ils ont déjà un nombre incalculable de fights. J’ai malheureusement l’impression que beaucoup de français ne font que soigner leurs stats quitte à stagner.

FF: Ton coach organise des soirées combat dans votre région. L'année dernière il s'agissait d'une sorte de championnat entre vous, cette année les soirées intitulées fight club. Comment se passent ces soirées?

TP: Oui Terence (Banachiewicz) nous a fait vivre une histoire de fou la saison dernière avec la Star League. C’était une sorte de TUF (the Ultimate Fighter) sur une saison. Un véritable championnat à huit sur sept soirées, une toutes les six semaines ! Tout le monde pensait que ça planterait ! En général les gars mettent six mois pour monter un gala, lui il en a fait un toutes les six semaines ! Une compétition incroyable qui m’a permis de passer un palier car je n’avais pas le choix de me cadrer et de prendre une hygiène de vie irréprochable. Le format familial et lisse de la Star League nous a aussi permis de trouver des sponsors qui ne se seraient jamais intéressés aux sports de combat, et aujourd’hui ils me permettent de me préparer dans de meilleures conditions et de voyager. Les soirées Fight Club c’est en fait ce qu’on voit en Angleterre, dans notre salle on fait des soirées où on invite des clubs, tous niveaux, le but encore une fois est de faire un max de combats pour progresser. L’ambiance y est juste terrible ! Pour être honnête je préfère même cette ambiance à celles de certaines grandes salles devant un public non initié…

FF: Que peut-on te souhaiter pour ce prochain combat et les autres qui suivront?

TP: Je veux juste que ce fight me fasse progresser comme mon dernier face à Adam Wilson. Si je gagne alors c’est du bonus, pour l’instant en Angleterre je veux progresser pour atteindre un objectif commun avec Terence, le Cage Warriors. C’est notre objectif clair et avoué. Mais pour ça je dois affronter des guerriers qui en font déjà partie. D’ailleurs lors de mon dernier combat à Manchester j’ai été félicité par le champion en titre Paddy Pimblett. Ça m’a vraiment motivé à travailler encore plus. En tous cas Terence ne me met pas la même pression que sur d’autres compétitions. Par exemple pour les France, la saison dernière je les ai gagnés en sportif en grande partie parce que j’avais cette obligation de résultat. Là j’y vais certes pour gagner mais surtout pour faire du round, je cherche à aller à la décision et la victoire ne serait que du bonus.

FF: Merci à toi et nous te souhaitons de revenir avec le succès et de l'expérience engrangée!

Tom Pédréno et son coach Terence Banachiewicz



Noter cet article (9)