FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 26 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Octobre 2017


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
   

 Date du jour   Evènement




Classement National Compilé (Hors UFC et Bellator)

03-08-2017 à 21:46:45    Incredible    Fight Club


Aujourd’hui j’ai décidé, pour France Fight et pour tenter une approche impartiale et objective du classement national, de recouper les informations disponibles sur le net afin de révéler un classement le plus cohérent possible.

Il est vrai que nous avons pu voir fleurir ci et là de nombreux classements, souvent très arbitraires, et trop souvent peu étayés de chiffres, ou du moins d’arguments.

De plus, souvent ces classements mettent en avant des combattants UFC ou Bellator, qui selon moi n’ont pas tellement leur place dans un classement national, dans le sens où ces derniers sont à l’évidence rendus dans le top 50 Mondial. L’utilité d’un classement national serait plutôt de parler un peu de ces combattants qui montent et qui méritent d’être médiatisés.

L’intérêt est donc d’offrir un peu de pub à ces combattants-là, afin de les voir gagner quelques followers pour attirer l’attention des grandes organisations.

Car je le rappelle, la valeur de nos combattants ne se mesure plus seulement à la fiche qu’ils présentent pour les grandes organisations, mais au nombre de personnes qui les suivent sur les réseaux sociaux et leur donnent alors une valeur marchande. Donc si vous voulez leur rendre service, likez et partagez leurs pages sur les réseaux sociaux est le meilleur des moyens.

Mais revenons-en à notre classement. Afin d’établir un classement cohérent, hors UFC et Bellator, je me suis donc basé sur les classements Francefight, Tapology et Fightmatrix, trois classements utilisant des valeurs numériques plus ou moins justifiées. Il faut donc comprendre que si la nationalité d’un fighter sur l’un de ces sites de référencement n’est pas la nationalité française, il pourrait ne pas se trouver dans le classement. Le filtre de recherche, une fois appliqué, exclura automatiquement les combattants de nationalité étrangère (d’où la nécessité pour les fighters de vérifier leurs infos sur les sites de référencement).

Ce classement établira donc un podium par catégorie. Je me permettrais alors d’ajouter à chaque catégorie de poids un combattant « à suivre » qui évidemment n’engage que moi, en espérant ne pas trop froisser nos lecteurs.

 

Catégorie Flyweight :

-1er : Iurie Bejenari (#51 classement mondial Tapology, #134 classement mondial Fightmatrix, 1er classement France Fight). Le pensionnaire du MMA Factory reste indiscutable à cette place au vu des chiffres, et un palmarès de 6-2 en Pro et 3-1 en amateur.

-2eme: Salambek Damaev (#17eme zone Russie Tapology, #148 Classement Mondial Fightmatrix, NC classement France Fight). Il se paye le luxe d’être sur 5 victoires consécutives, dans des organisations réputées très dures.

-3eme: Samir Faiddine (#4 classement Europe de l’Ouest Tapology, #224 classement mondial Fightmatrix, #2 classement France Fight). Beaucoup de combats annulés pour Samir dont la dernière victoire remonte à Septembre 2015, cependant il garde un des palmarès les plus solides dans cette catégorie.

Combattant à suivre :

Artavazd Haroutunian, pensionnaire de la Snake Team, qui enchaine trois victoires consécutives et arrache la ceinture du 100%fight, reste à sortir en MMA maintenant.

Catégorie Bantamweight:

-1er: Taylor Lapilus (#35 classement mondial Tapology, #61 classement mondial Fightmatrix, #3 classement France Fight). Malgré sa sortie de l’UFC avec un palmarès encourageant, et sa reconversion en Boxe, il reste en tête du classement. Victime de la politique marketing de l’UFC il est le parfait exemple de la valeur que peut avoir un combattant avec du talent mais seulement 2900 followers sur Facebook.

-2eme: Kevin Petshi (#275 classement mondial Tapology, #82 classement mondial Fightmatrix, #2 classement France fight). Le jeune combattant est sur 3 victoires de rang, toutes avant la limite et par étranglement, un bilan de saison à 3-1, on attend beaucoup de lui la saison prochaine.

-3eme : Peter Ligier (#14 classement Europe de l’Ouest Tapology, #170 classement mondial Fightmatrix, #4 classement France Fight). Invaincu depuis 2015 mais peu actif, Peter Ligier n’en demeure pas moins l’un des combattants les plus dangereux de la catégorie.

Combattant à suivre :

Philippe Rouch, sur une série de 5 victoires et qui nous a servi un combat d’anthologie lors de sa dernière sortie à l’EFC. Emmené par les frères Schiavo, il fait parti de ces combattants à fort potentiel, sportif et marchand, il ne lui manque que de l’attention médiatique pour décoller. Gardez un œil sur lui.

 

Catégorie Featherweight :

-1er: Damien Lapilus (#155 classement mondial Tapology, #197 classement mondial Fight Matrix, #4 classement France Fight). En s’octroyant la ceinture du BAMMA, Damien Lapilus vient prendre la tête du classement dans une division avec énormément de profondeur et où il est difficile de donner un podium. Reste à confirmer pour sa défense de titre.

-2em: Elias Boudegzdame (#2 classement France Tapology, #1 classement Middle East Tapology, #110 classement Fight Matrix, #5 classement France Fight). Sur une série de 5 victoires, toutes avant la limite (soumissions), et avec la ceinture du Brave autour de la taille, il pourrait tout simplement se placer en tête du classement. C’est d’ailleurs largement en tête que ce dernier pointe au classement Fight Matrix. Le fait que l’organisation Brave Combat Federation soit encore toute jeune explique peut être un manque de points acquis avec sa ceinture.

-3eme: Arnold Quero (#5 classement UK/ireland Tapology, #213 classement mondial Fight Matrix, #1 classement France Fight). Une troisième place qui s’impose par une belle 5éme place au classement UK Tapology, et des sorties victorieuses ou pas dans de grandes organisations. On espère voir ce dernier remporter encore de belles victoires au Cage Warrior pour confirmer sa place au classement.

Combattant à suivre : Maxime Giacalone vient de faire son entrée dans le top 20 des combattants français de la division (Tapology). En moins de 8 mois, il a enchainé 4 victoires de rang avec des prestations impressionnantes de maitrise. Reste à confirmer la saison prochaine, et son coach Jean Michel Foissard l’a déjà matcher pour Septembre, le « Bulldozer » est en route et il est à surveiller.

Catégorie Lightweight:

1er: Mansour Barnaoui (#169 classement mondial Tapology, #71 classement mondial Fight Matrix, #1 classement France Fight). Mansour est sans conteste le numéro 1 de cette division, se classant même devant beaucoup de combattants UFC. Actuellement en course pour devenir Millionnaire grâce au Road FC, et sur une série de 3 victoires, c’est tout le mal qu’on lui souhaite pour la saison prochaine.

2eme: Anthony Dizy (#210 classement mondial Tapology, #142 classement Fight Matrix, #2 Classement France Fight). Anthony Dizy reste sur 3 victoires de rang face à de sérieux clients (dont Martin Stapleton l’un des plus dangereux lightweight du Cage Warrior). On attend avec impatience ses prochaines sorties pour le voir monter au classement mondial.

3eme: Davy Gallon (#5 classement Europe Eastern et #4 classement Poland Tapology, #138 classement mondial Fight Matrix, #5 classement France Fight). Davy Gallon est sur 4 victoires consécutives et prend un malin plaisir à descendre des Polonais, et quand on connait les bonhommes, on sait qu’il en faut pour les faire descendre. Il fait partie de ces français qui pourraient titiller les grandes organisations avec plus de soutient médiatique.

Combattant à suivre : Ylies Djiroun est actuellement sur une « petite » série de 8 victoires consécutives dont 7 acquises avant la limite. En 2016, il s’était permis de tomber Rick Selvarajah (habitué du BAMMA), d’arracher la ceinture du HFC, puis celle du Norwich Contender face à Jeremy Petley (veteran Bellator et de nouveau sous contrat avec ces derniers). Cette année, le marseillais s’est donné les moyens de défendre son titre face à Adam Boussif (vétéran Cage Warrior) et d’expédier le valeureux Chresus Mokima au KOC. Il aurait l’ambition de descendre chez les 65 kilos pour faire un passage de l’autre coté de l’atlantique, reste à savoir si son nombre de followers intéressera les promoteurs, vente de PPV oblige.

Catégorie Welterweight:

1er: Karl Amoussou (#75 classement mondial Tapology, #55 classement mondial Fight Matrix, #2 classement France Fight). Malgré le changement de nationalité de Karl Amoussou, il vient pourtant en tête de ce classement. Avec la ceinture du Cage Warrior acquise face au solide Matt Inman, et une invincibilité effrayante qui tient depuis 2014, Amoussou est assurément en route pour de belles choses la saison prochaine.

2eme: Tahar Hadbi (#5 classement Middle East Tapology, #236 classement mondial Fight Matrix, #3 classement France Fight). Après un dernier combat au Brave FC finalement soldé par un no contest (non-respect du contrat de combat par l’organisation) Tahar Hadbi, combattant Franco-Algérien, reste sur 3 victoires consécutives et 8 victoires en 9 sorties. Peu actif cette saison, on espère le voir combattre plus souvent lors de la saison prochaine.

3eme: Thibaud Larchet (#14 classement Europe Western Tapology, #273 classement Fight Matrix, #5 classement France Fight). Apres une belle victoire par KO en Mars dernier, Thibault Larchet termine la saison avec une ceinture du Shock n’Awe. Il décroche ainsi sa place sur le podium, juste devant Gael Grimaud.

Combattant à suivre : Yacine Bandoui fait son entrée au classement mondial Tapology après une victoire impressionnante au TKO MMA. Celui qui évolue dans une organisation que certain considère comme l’antichambre de l’UFC vient de faire sa place dans la catégorie des Welter, un combattant à suivre. Il sera en action lors du TKO 40 le 9 Septembre prochain, en direct sur UFC Fightpass.

 

Catégorie Middleweight :

1er: Moise Rimbon (#221 classement mondiale Tapology, #71 classement mondial Fight Matrix, #2 classement France Fight). Avec un bilan mitigé la saison dernière, Monsieur Rimbon n’en reste pas moins un des plus solides représentant tricolore hors UFC et Bellator. En décembre dernier, il soumettait un solide Brésilien, Bruno Silva (15-5) au troisième round. Son classement Fight Matrix en atteste, il est à quelques victoires d’un top 50.

2eme: Fayçal Hucin (#253 classement mondial Tapology, #170 classement mondial Fight Matrix, #6 classement France Fight). Avec seulement une sortie et une défaite sur un an et demi, on serait en droit de douter de la place de Fayçal Hucin sur le podium. Et pourtant, un palmarès de 11-4, avec 4 victoires pour une défaite au Cage Warrior, font de lui le numéro deux incontesté. D’autant plus que sa dernière défaite est enregistrée face à un monstre de la division et vétéran UFC Paulo Thiago. Nul doute que s’il se rend plus actif la saison prochaine, il pourrait envisager un retour en fanfare.

3eme: Christian M’Pumbu (#11 classement Europe Western Tapology, #104 classement mondial Fight Matrix, #3 classement France Fight). Après un passage difficile au Bellator où il n’a affronté que des monstres, dont Quinton Rampage Jackson et Kendall Grove, Christian M’Pumbu à enchainer deux victoires en autant de sorties la saison dernière, ce qui le relance complètement pour un éventuel retour au top. Attention cependant, la division s’étoffe sans arrêt avec notamment l’arrivée en force d’Ibrahim Mane, Johan Romming ou encore Cheik Kone, mal en point sur ses dernières sorties mais toujours extrêmement dangereux.

Combattant à suivre:

Djati Melan a non seulement une tête sympathique, un physique à faire pâlir Hulk, mais aussi des capacités incroyables. Il est actuellement invaincu en 5 combats, et ses 3 dernières sorties en MMA se sont soldées par un KO (la dernière au Cage Warrior). Il a le profil idéal pour aller taquiner les grands, et devrait envisager un passage en Amérique du Nord, chez les promoteurs qui aiment tant les fiches vierges de défaites. Mais je n’aurais de cesse de le répéter, pour ça il faut des followers!

 

Catégorie LightHeavyweight :

1er: Malik Merad (#130 classement mondial Tapology, #69 classement mondial Fight Matrix, #1 classement France Fight). Avec un palmarès plus qu’étoffé, Merad est sur le point de refaire parler de lui, après un passage éclair au Bellator. En effet, en course pour le titre de l’ACB et #1 contender , on espère tellement le voir avec cette ceinture autour de la taille. Actuellement sur 4 victoires, il semble parti pour une belle série.

2eme : Prince Aounallah (#1 classement France et #15 Europe Western Tapology, #232 classement mondial Fight Matrix, #4 classement France Fight). Celui que l’on surnomme « His Majesty » a connu un saison compliquée en trébuchant à 41 secondes de la fin du combat face à un dangereux adversaire polonais. Cependant, son palmarès de 11-7 le maintient sur ce podium.

3eme: Norman Paraisy (#7 du classement Europe Western et #4 UK/Ireland Tapology, #267 du classement mondial (MW) Fight Matrix,#5 du classement France Fight). Norman Paraisy a raté deux fois sa chance au TUF, et il est actuellement sur une période compliqué. Cependant il lui reste encore de belles années devant lui pour refaire des étincelles au plus haut niveau.

Combattant à suivre:

Adel Ghaddou (4-6) ne doit pas beaucoup sonner à vos oreilles. Pourtant le costaud de la Team Pythagore est sur 4 victoires de rang et, même s’il n’a pas pris de grands combattants, il a le mérite de tenir une série dans une catégorie où cela est très difficile.

Catégorie Heavyweight :

1er : Zoumana Cissé (#1 classement France et #6 Europe Western Tapology, #247 classement mondial Fight Matrix, #5 classement France Fight). Absent des rings depuis un an, Zoumana Cissé, avec son palmarès de 12 victoires pour 2 défaites reste dans le top des poids lourds français.

2eme : Chaban Ka (#26 classement Russie Tapology, #187 classement mondial Fight Matrix, #4 classement France Fight). Absent également depuis un an, on espère que Chaban Ka fera encore parler de lui dans la cage, lui qui a tombé au cours de sa carrière le célèbre Jeff Monson, et par KO.

3eme : Florian Navarro (#2 classement France et #17 classement Europe Western Tapology, NC classement Fight Matrix, #7 classement France Fight). Florian Navarro a aujourd’hui une belle fiche de 6-1, sa seule défaite engrangée fin 2016 en MMA, et on espère le voir laver l’affront dès la rentrée prochaine afin de pouvoir faire son entrée au classement Fight Matrix.

Combattant à suivre :

Oulmoudéné « Will » Najebe, avec seulement deux combats et deux victoires, se classe à la 201iéme place du classement mondial Tapology. Le pensionnaire du Tristar, training partenaire de GSP, est en route pour gagner le tournois du prestigieux TKO MMA. Gardez un œil sur lui.

 

Voilà donc un rapide état des lieux du MMA français actuel, plus ou moins cohérent. Il s’agit ici je le rappelle d’une compilation d’informations et en aucun cas un jugement personnel, sauf pour les combattants à suivre qui ici n’engagent que l’auteur.

Clairement, il ne s’agit pas tellement ici d’une hiérarchisation mais plus d’un moyen d’afficher nos combattants qui évoluent un peu dans l’ombre des tops de leur division.

Alors donnons-leur le meilleur soutien que nous puissions leur apporter en les suivant et les encourageant sur les réseaux sociaux. Fan de MMA, à vos souris!

Un article spécialement dédié aux combattantes sortira la semaine prochaine

 

Cet article vous est présenté par Colas Beurton pour France Fight, en partenariat avec www.Jukado.com , équipements d’arts martiaux.



Noter cet article (5)