FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 20 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Décembre 2017


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

 Date du jour   Evènement




A la rencontre de Yacine Bandoui

01-07-2017 à 11:19:43    Incredible    Interviews


Yacine Bandoui (8/6 - Tristar Gym), est un de nos représentants les plus discrets sur le circuit MMA pro mondial. Pourtant, il vient de réaliser une performance de haute volée lors du TKO 39 où il affrontait la terreur brésilienne Davis Dos Santos (3-0 avant l’affrontement). Yacine a commencé sa carrière dans l’Hexagone en écumant les grandes organisations françaises comme le Lyon FC, le KOC ou le 100%Fight. Il a également évolué au Fight4Pride, au Cage Encounter puis au Desert Force, où de nombreuses annulations sont venues ralentir son ascension. On le retrouve aujourd’hui au TKO, organisation prestigieuse qui a vu naitre de grands champions, Georges St Pierre, Mark Hominic, David Loiseau entres autres. Yacine a accepté de répondre à nos questions sur ce dernier combat mené avec la manière.

France Fight - D’abord un petit point sur ta préparation pour le TKO 39 auquel tu as participé, tu t’es préparé où ? Avec qui ? 

Yacine Bandoui - Je me suis préparé au Tristar Gym avec coach Firas ZAHABI, ainsi qu’au  Crow Training Center, l’école de  David Loiseau. Mon coach de stand up, Théron Sy, m’a aidé à préparer ce combat et j’ai travaillé ma lutte au Minotaure Wrestling Club avec Nariman Irankhah, un lutteur iranien de haut niveau. J’ai eu la chance de pouvoir me préparer avec Georges Saint-Pierre, Francis Carmont, Oulmoudene « Will » Nadjebe, Xavier Allaoui, Jo Meunier, Jo Vallée…une grosse équipe en somme!

FF - Effectivement ! On connait tous Francis Carmont qu’on voit à tes cotés régulièrement, est-il impliqué dans ta préparation ?

Y.B -Oui énormément, dans la quasi totalité de mes camps, en plus d’être un ami, il est l’un de mes meilleurs partenaires d’entrainement.

FF - Avais tu un game plan particulier pour Davis ? On connait son sol et ses capacités athlétiques, le Game plan était de rester debout ?

Y.B - Je m’étais préparé à toutes éventualités, mais le travail était de boxer à distance, et de défendre les éventuels Takedowns.

FF - Une belle victoire qui annonce une montée au classement pour toi, vas tu rester dans la catégorie des 170 ?

Y.B - Oui, sur le continent Américain le weightcuting est extrêmement développé, si je veux avoir un avenir dans ce sport c’est définitivement la catégorie à laquelle je dois me tenir.

FF - Tu envisages quoi pour le futur, as-tu un adversaire en vue ?

Y. B - A vrai dire, j’aimerais atteindre les grosses organisations et me tenir prêt pour affronter n’importe quel adversaire qui s’offrira à moi… sans pour autant en avoir un en tête.

FF - Tu es issu du circuit pro français, tu combattais régulièrement dans l’hexagone, maintenant que tu es chez les pro sur un territoire où le MMA est structuré, peux-tu nous dire ce qui change ici ? Que ce soit au niveau des combattants ou des entrainements ? 

Y.B - L’entrainement est relativement différent, l’échauffement y est quasiment absent, tout est basé sur la technique et le Sparring. Etant donné qu’il y a un gros marché en Amérique du nord, il y a beaucoup de combattants de classe mondiale qui viennent  des quatre coins du globe s’entrainer notamment à Montréal, cela offre une diversité de styles, de techniques, une certaine hétérogénéité qui nous permet de tous progresser. De plus, ici les combattants choisissent soigneusement leurs combats pour assurer leur carrière, pas comme en France où l’illégalité de la discipline nous pousse à prendre des combats contre n’importe qui, souvent en short notice et dans des conditions vraiment pas optimales. Ici une carrière se construit réellement autour de la fiche.

FF -Personnellement j’ai hâte de te revoir dans la cage. Ton changement de catégorie est totalement réussi, pas seulement sur le résultat mais également sur ta performance, ton explosivité est impressionnante et ta boxe plus imprévisible .

Y.B - Merci Beaucoup !!  Effectivement je me sens vraiment plus fluide plus léger, j’espère pouvoir donner un maximum de plaisir aux spectateurs à chaque combat, je me concentre beaucoup là-dessus.

FF -Et pour tout dire, cela s’est vu lors du TKO 39 avec, je le rappelle, ton excellente performance face à Davis Dos Santos (3-0 lors de l’affrontement). Merci pour ta disponibilité Yacine, j’invite tous les fans de l’hexagone à te suivre sur ta page Facebook (https://www.facebook.com/ yacinetheanimalbandoui/?pnref=story). Tu vas faire des étincelles à n’en pas douter. Un dernier mot à ajouter, des remerciements ?

Y.B -Merci à France Fight,  j’en profite également pour remercier tous ceux qui me supportent, vous me motivez à travailler sans relâche. Tous mes coachs : Firas, David Loiseau, Nariman et surtout Theron Sy qui est derrière moi depuis le début et qui s’occupe activement de ma carrière, tout comme ma femme. Remerciements à tous mes partenaires d’entrainement qui sont trop nombreux pour les citer. Je voudrais remercier mon ami Malik Merad qui m’a toujours poussé à persévérer dans les combats et qui m’a inspiré par sa bravoure.

Le combat de Yacine est disponible sur UFC Fight Pass en replay, n’hésitez pas, ça vaut le détour ! Cette interview vous est présentée par Colas Beurton pour France Fight et http://www.jukado.com équipement d’arts martiaux.



Noter cet article (3)