FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 38 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Octobre 2019


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
   

 Date du jour   Evènement




EUROPEAN BEATDOWN: retour sur la soirée

05-12-2016 é 22:30:44    Incredible    MMA Monde


Samedi soir, la ville de Mons, en Belgique, abritait la première édition de l'European Beatdown. Avec un quatuor de potes aux commandes (parmi lesquels le combattant Mike Wiatko et le photographe Sébastien Laurent), la soirée annonçait la couleur au sein d'une Arena pleine à craquer, avec une mise en scène épatante, un son lourd et une organisation générale aux petits oignons. Alors c'est aussi parce qu'on les aime bien qu'on sera honnêtes: il y a quelques ajustements à faire pour la suite (longueur de la soirée notamment) mais pour une première, ce fut tout bonnement grandiose. Je ne pense pas mentir en disant que tous les combattants étaient ravis. Il y a clairement là de quoi faire un énorme show à demeure et faire de l'European Beatdown qu'il s'installe durablement.

Du côté des combattants, la carte se voulait internationale: des belges évidemment, des français of course, mais aussi des fighters venus de Suisse,du Liban, d'Autriche, du Montenegro, d'Angleterre ou encore des USA. Côté frenchie, la soirée n'a pas démarré sous les meilleurs auspices puisque les quatre premiers engagés se sont inclinés.

Kenzo Benintende avait pourtant démarré son combat tambour battant face au suisse Anthony Muller. De belles frappes, de superbes projections. Il semblait maitriser son sujet jusqu'au milieu du second round, moment choisi par le suisse pour contrôler peu à peu le fight. Le dernier round, exclusivement bloqué au sol fit tourner l'avantage pour Muller, plus réaliste pour le coup et bon gestionnaire, qui s'empare d'une décision partagée finalement décevante tant Kenzo a montré de superbes choses.

Christophe Chapuis faisait le duel des anciens du circuit face au belge Ludo Boulvin. Chapuis l'avouera lui-même au micro, il s'est laissé avoir par le belge, plus réalise, qui a fini par placer son spécial. Décevant pour lui de n'avoir pu montrer les efforts faits lors de sa préparation. Il fut suivi de près par Damien Peltier qui tirait lui aussi avec un combattant belge, le très prometteur Julien Gracco. Après un premier round où les deux hommes ont cherché à prendre le dessus, Gracco finit par trouver la solution au sol.

Sofian Bouafia avait fait le plein de supporters. Dans un duel empreint d'opposition de styles (le français veut en découdre debout, le tunisien Karim Khalifa cherche le sol), le français semble clairement plus percutant. Evitant au maximum le sol, Khalifa se fait quelque peu hué par un public qui veut du fight. Dans le deuxième round, Bouafia semble glisser avant de prendre un coup qui le sonne. Le combat se termine ainsi, pas de bol vraiment.

A partir de là, on se dit que la soirée peut virer au cauchemar pour notre contingent mais c'est le moment que choisit l'excellent Peter Ligier pour faire son entrée. Boosté par son son, le français doit en découdre avec un petit tank venu du Liban. Un Georges Bardawil très compact, très puissant, qui donne énormément de difficultés au français. Ce dernier a le mérite de connaître son métier et de ne jamais paniquer. Face à la puissance, il oppose son style et sa technique, ce qui finira par faire la différence au moment de rendre la décision.

Il est talonné par le sympathique Kevin Petshi. Terriblement complet, le français fait le show, continuellement face au portugais Vando de Almeida. Un poil au-dessus dans chaque secteur, Kevin grapille peu à peu du terrain et les points avant de trouver une très belle soumission au milieu du second round. Il lance ainsi son coéquipier Yves Landu. Toujours aussi aérien "Youknow" a le smile et a hâte d'en découdre. Savo Lazic (placé par Giom Peltier) lui rend une très belle résistance et offre l'un des combats les plus plaisants de la soirée. Toutefois, le français est au-dessus et emporte l'adhésion des juges.

On notera également la très belle performance de Gaetano Pirrello qui s'empare du premier titre de l'organisation, chez les featherweight. "El Tigre" a fait vibrer un public totalement acquis à sa cause. Chaque coup a touché, chaque punch a fait mal. Enfin, Nelson Carvalho a livré une première partie de combat épatante face au vétéran de l'UFC Efrain Escudero. Malheureusement, il  été rattrappé par la fatigue au milieu du combat, laissant l'americano-mexicain reprendre le terrain au fur et à mesure. Il y a de belles choses chez Nelson et clairement d'autres beaux challenges sous le pied. On a hâte de le revoir.

Notons la présence de Tom Duquesnoy, invité par l'organsiation et qui défendra son titre au BAMMA dans une dizaine de jours. Un excellent rendez-vous donc que ce premier opus. On pense déjà à avoir droit à un nouveau gala tant celui-ci fut prometteur. En tout cas, France Fight sera indéniablement de la partie.

RESULTATS DE LA SOIREE

-70 Efrain Escudero (USA/MEX)  bat Nelson Carvalho sur décision partagée R3

-77 Dan Edwards (GBR) bat Vaso Bakocevic (MON) sur abandon R2

-65 Gaetano Pirrello (BEL) bat Alfonso Perez (ESP) sur KO R1 et prend le titre du gala 

-70 Yves Landu (FRA - Snake team) bat Savo Lazic (MON) sur décision unanime R3

-120 Mark Tanios (LIB) bat Dritan Barjamaj (AUT) sur décision 

-61 Kevin Petshi (FRA - Snake team) bat Vando De Almeida (POR) sur Mata leon R2

-61 Peter Ligier (FRA - Raw training camp) bat Georges Bardawil (LIB) sur décision unanime R3

-84 Jeremy Fischer (SUI) bat Mouss Asmaoui (BEL) sur décision partagée R3

-84 Lamine Talbi (BEL) bat Dzevad Alic (SUI) sur TKO R2

-84 Karim Khalifa (TUN) bat Sofian Bouafia (FRA/ALG) sur KO R2

-65 Julien Gracco (BEL) bat Damien Peltier (FRA - FFA) sur mata leon R2

-77 Ludo Boulvin (BEL) bat Christophe Chapuis (FRA - Battling club) sur katagatame R1

-61 Cris Hadji (SUI) bat Liridon Ramani (BEL/ALB) sur TKO R2

-70 Anthony Muller (SUI) bat Kenzo Benintende) (FRA - Bushido Crew) sur décision partagée R3

Résultats carte préliminaire 

-70 Sébastien Di Franco (BEL) bat Jeremy Dangriaux (BEL) sur étranglement R1

-70 Nicolas Di Franco (BEL)  bat Jonathan Ndombe (BEL) sur americana R1

-120 Luis Barrios (VEN) bat Miguel Baudour (BEL) sur étranglement nord/sud R1

-65 Nassim Bouazza (BEL) bat Stavros Grigoriu (CHY) sur triangle R1



Noter cet article (4)