FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 23 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Décembre 2017


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
   

 Date du jour   Evènement




En route pour les mondiaux: Allan Guichard

20-05-2016 à 20:20:41    Incredible    Fight Club


Après de nombreuses semaines de regroupements, la CFMMA a enfin divulgué son listing de titulaires qui se rendront à Las Vegas début juillet pour défendre nos couleurs. Pour signifier son soutien aux combattants, France Fight a décidé de vous présenter, un à un, ces champions. Nous commençons avec Allan Guichard, qui participera pour la deuxième fois aux mondiaux, après sa médaille de bronze acquise l’an passé.

Allan, tu viens d’être retenu dans l’équipe de France de MMA qui ira à las Vegas début juillet. Quel sentiment prédomine ?

Bien entendu la joie, celle de pouvoir retenter ma chance pour la médaille d'or et celle d'avoir obtenu à nouveau la confiance des sélectionneurs.

Peux-tu te présenter aux lecteurs et nous parler de ton parcours sportif jusqu’au jour d’aujourd’hui ?

Après avoir fait 20ans de judo dont 8 en sport études à Poitiers, où j'ai obtenu 3 médailles aux championnats de France et beaucoup d'autres sur les tournois nationaux, j'ai intégré l'équipe nationale pour combattre au Brésil, à la Réunion, Italie, Belgique, etc. Je me suis ensuite dirigé vers le MuayThai où j'ai obtenu un titre de vice-champion de France et une troisième place l'année suivante. A la suite de ça je me suis mis au JJB où j’ai remporté tous les tournois auxquels je me suis inscrit en ceinture blanche. Je basculai tout naturellement vers le MMA et remportai ma première compétition en Espagne, puis je fis un remplacement de dernière minute au KOC à Cognac où je gagne par Ko. J’ai rejoint ensuite la cfmma et l'équipe de France pour participer aux championnats du monde à Las Vegas où je pris la médaille de bronze.

Comment se sont passées les sélections et la concurrence dans ta catégorie cette année?

Nous étions 3 aux détections de la CFMMA. Je pense que les concurrents ont manqué majoritairement de préparation physique pour les stages qui ont suivi. Sinon les détections en elles-mêmes se sont très bien passées.

Ce sera ta deuxième participation après ta médaille de bronze l’an passé. Comment s’est passée cette première et quels sont les objectifs cette année ?

Cette première expérience a été merveilleuse autant sur un plan humain que sportif. L'équipe était soudée et les coaches à notre écoute... Un seul bémol, une blessure qui m'empêchera de participer aux continentaux. Cette année, je vise l'or et me prépare en conséquence en travaillant sur mes points faibles.

Tu es le seul de l’équipe retenue à avoir déjà fait les mondiaux. Cela te donne un peu le statut d’ancien. Des conseils à donner à tes coéquipiers ?

Ne pas se laisser déstabiliser par les attraits de Las Vegas.... Rester focus sur son objectif. On est avant tout là pour combattre....

Les différents stages et rencontres avec la team et l’encadrement sont des choses assez inédites en MMA. Comment as-tu vécu ces moments et quel est le plus que cela apporte ?

Les regroupements ont permis de créer des liens avec les membres du groupe, qui serviront par la suite je l'espère à créer une véritable force entre ceux qui partiront aux compétitions.... Nous avons également la chance au sein de ces stages de côtoyer de grands compétiteurs et coaches, qui nous prodiguent leurs conseils et nous font évoluer... De se faire coacher par des gens de confiance et non de parfaits inconnus.

Tu es également sur le listing pour les championnats d’Europe. Ce sera ta dernière échéance amateur ?

Je ne sais pas si les européens seront ma dernière échéance amateur, mais si je pars vers le professionnel, ce sera à la suite d'une proposition intéressante. J'aimerais si possible intégrer une organisation, avis aux intéressés.

Suis-tu un peu la catégorie des lourds en France ? Que peux-tu dire sur tes collègues et sur le niveau des lourds en France ?

Le niveau des lourds est très disparate, on retrouve des athlètes avec de gros niveaux techniques comme on peut trouver des lourds sans cardio, sans technique. Les amateurs n'ont pas à rougir devant le niveau de certains professionnels.

Et j'aimerai finir en remerciant ceux qui m'ont fait confiance et entraîner, Romain Delort de la section MMA du Kmred à Dax, Wilmouth Christian pour le MuayThai, Jean-Pierre pour le Boxing Club Dacquois, Mes sponsors Bodyfit Nutrition à Mont de Marsan, Arroz y Tapas Ibericos, Metropolys Club Benquet, Alapaha Blue Blood Bulldog France. Je remercie ma chérie de tout supporter, ma famille, mes amis et partenaires d'entraînements.



Noter cet article (2)