FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 27 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Octobre 2017


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
   

 Date du jour   Evènement




Tops & Flops #4 - Zoom sur le mois de mars 2014

15-04-2014 à 10:36:39    Mattoulon    Tops & Flops


 

Que s'est-il passé le mois dernier ? Six événements marquants, trois bons et trois moins bons choisis par la rédac' de France Fight !

 

 

TOPS

Numéro 3 : Les français font bonne impression au Killacam

Ce n'est, certes, pas la plus grande organisation européenne, mais le Killacam est une organisation britannique qui dure et qui sait recevoir les combattants. Deux français étaient de la partie, le 22 mars, et ont marqué les esprits. Alors que le combattant du Platinium, Romain Robert, soumettait son adversaire avec un étranglement arrière dans le second round, le marseillais de la Team Evolution Pancrace, Ylies Djiroun, prenait un TKO en début de round 4 après avoir mené les trois premiers rounds de bout en bout. Pas habitué aux combats en cinq reprises, le français s'est fait surprendre par une "panne sèche" et n'avait tout à coup plus de quoi répondre. Ben Mc Gonigle lui dira même après le combat qu'il a eu l'impression de lui voler cette ceinture et qu'il lui accorderait une revanche avec plaisir !

 

Numéro 2 : Sans GSP à l'UFC, les welterweight se portent toujours bien

George Saint-Pierre a mis, pour diverses raisons un terme ou plutôt "une pause" à sa carrière de combattant, délaissant derrière lui le titre welterweight de l'UFC. Le titre était sans attendre remis en jeu entre deux autres cadors de la catégorie, Johny Hendricks et Robbie Lawler. Les guerriers ont délivré une bataille épique de cinq fois cinq minutes à la fin de laquelle Hendricks est reparti avec le titre. On peut donc espérer que la catégorie -77kg de l'UFC sans GSP, nous réserve tout de même d'autres beaux combats et un niveau toujours très relevé.

Numéro 1 : Les événements français ne manquent pas

En mars 2014, les événements français étaient au rendez-vous. Sur les cinq week-ends que comprenait ce mois, nous avons dénombré six événements comportant des combats de pancrace ou de kenpo : Fightway Challenge 8, Fight Select 2, KOC : Dynamite, 100% Fight : Supreme League, Gala de sports de combat à Alzonne et enfin le Stars Night 2014 ! Pour s'y retrouver, nous avons même mis en place un Calendrier des événements français à venir.

 

FLOPS

Numéro 3 : Le retour de Anderson Silva repoussé

Après son impressionnante blessure au tibia subie lors de son deuxième combat contre Chris Weidman, nous espérions tous un retour rapide d'Anderson Silva à la compétition. Mais la mauvaise nouvelle est tombée, il ne reviendra pas avant 2015, année de ses 40 ans. La question est : reverra-t-on vraiment The Spider à nouveau un jour dans l'octogone ?

Numéro 2 : Echec de l'appel aux dons du Gladiator Fight Club

Le Gladiator Fight Club, qui est l'une des équipes parisiennes qui monte, s'était vu démuni de salle d'entrainement. Un appel, que nous avions relayés sur France Fight, avait été lancé pour aider le staff à reconstruire une nouvelle salle et continuer leur projet. Malheureusement, pas assez d'argent récolté, le projet est donc tombé à l'eau !

Numéro 1 : La Supreme League, pas vraiment super...

La première édition de la Supreme League, il y a deux ans, avait paru un peu bancale, avec des changements des problèmes de règlement et des catégories pas toujours bien fournies. Nous nous étions dit qu'il s'agissait d'un coup d'essai, mais cette année, rebelotte ! Quartoze combats étaient prévus, seul neuf ont eu lieu. Aucune des équipes présentes n'a été en mesure de fournir un combattant par catégorie alors que lors de l'inscription, tout le monde avait un combattant et un suppléant par catégorie. Finalement, une soirée sympa mais très courte, la Supreme League semble avoir un tel potentiel que c'est vraiment dommage que tout soit gaché comme ça pour la deuxième fois.



Noter cet article (7)