FranceFight

LE MMA MADE IN FRANCE



Espace membre


 Vous n'êtes pas encore inscrit ?
   Créer un compte maintenant


Utilisateurs en ligne

Il y a actuellement 13 visiteurs en ligne


Rechercher




Facebook



Calendrier


Juin 2017


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
   

 Date du jour   Evènement




Tops et Flops du mois de janvier

05-01-2014 à 17:53:18    Incredible    Tops & Flops


Début de notre nouvelle rubrique avec les tops et les flops du mois. Chaque début de mois, nous sélectionnerons trois infos au top et trois infos en flop. Si les tops sont faits pour mettre en avant un combattant, un club ou un gala, les flops ne cherchent pas à descendre qui que ce soit mais bien souvent à montrer du doigt un fait négatif, ou quelque chose qu’il ne faudrait jamais voir. Voici donc la sélection de ce qui s'est passé le mois dernier sur la scène MMA.

 

LES TOPS

1 - Mansour Barnaoui (11/2 - team Magnum) a conservé sa ceinture mondiale au BAMMA. Opposé à Colin Fletcher, Tarzan a confirmé son statut de champion et gardé le bien qu’il avait remporté en septembre dernier dans l’organisation phare anglaise, sorte d’antichambre vers de plus grands défis pour la suite. Par la même occasion, il devient le numéro 1 mondial des -24 ans et s’affiche, avec Tom Duquesnoy, comme un de nos principaux espoirs dans la discipline.

2 - Xavier Foupa-Pokam (27/18 – Snake team) reste invaincu en 2013. Après des victoires au 100% fight et à la Super Fight League en Inde (avec ceintures à la clef) puis en Russie, Professeur X est arrivé à une 4ème victoire cette année, la 5ème de rang si on ajoute son succès sur Marshman au BAMMA 11, lors du Battle of Empires en Ukraine. Il est aussi le français ayant le plus de victoires à son actif avec 27 succès.

3 - La très belle performance de Prince Aounallah (7/3 – Free Fight Academy) en Russie face à un local invaincu, Mikhail Shein. Jamais évident pour un français d’aller vaincre un local sur décision, mais le combat aurait pu être arrêté bien plus tôt, car le français avait véritablement la mainmise dessus. Après un an et demi en pro, Aounallah affiche un excellent 70% de réussite avec 7 victoires et 3 défaites, une apparition au Cage Warriors et les ceintures des contenders et du Ring of Fire. Il nous donne rendez-vous ce mois-ci au Fight select.

 

LES FLOPS

1 - Le comportement de certains supporters lors des masters kenpokan 7. Lors du combat qui opposait Walid Khiari à Magomed Yandourkaiev, des supporters de ce dernier, non contents de voir leur ami en mauvaise posture, ont investi le ring et s’en sont pris au combattant qui dominait les débats. Après quelques minutes de chaos, les belligérants ont été mis dehors. Malheureusement pour l’équipe Yoksuthai, elle est désormais exclue à vie du kenpo. Cela n’a en rien affecté la très grosse qualité du gala de Revel, un must de la discipline du kenpo, qui a enchanté tout le public présent.

2 - Les soucis du Gladiator Fight Club. Le GFC a beau connaitre d’excellents résultats, le club a du, pour des raisons indépendantes de sa volonté, mettre la clé sous la porte. Entretemps, Kevin Petshi et les jumeaux Ashabov, notamment, ont remporté leurs combats en MMA pour le club. Si certains combattants se sont reversés dans d’autres clubs depuis, le GFC cherche à rebondir en associant ses supporters à sa reconstruction par le biais d’un système de dons que vous pouvez retrouver ici, permettant de les aider à rouvrir une nouvelle salle au plus vite.

3 - La terrible fin de combat d’Anderson Silva face à Chris Weidman. Tellement de gens attendaient cette revanche pour le Spider, tellement de gens le voyaient reprendre sa couronne, que le choc aura été terrible lors du deuxième round. Ceci n’enlève en rien le titre de Weidman qui a dominé le premier round. Sur le dernier cliché en lice du combattant brésilien, on le voit tout sourire (image que nous préférons montrer par rapport à celle, trop vue, de la blessure), ce qui rassure par rapport aux images prises au moment de la fracture. Nous ne pouvons que lui souhaiter in prompt rétablissement.



Noter cet article (10)